Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 07:27

'le feu intérieur et l'alchimie par l'extérieur'.


Un travail de fond sur nos schémas alchimiques intérieurs, passant principalement par l'action,
sans forcément formuler le travail fait à chaque fois. Utilisation de l'energie de la foret de bercé pour ce travail.

1er jour:

Entrer dans le groupe
Apprendre la diffusion et des outils de base pour 'jouer' en foret.



2ème jour:

Travail de fond par petit groupe avec l'energie du lieu, pour réparer des fonctionnement érronnés sur chacun.
Chaque membre du groupe est la porte d'entré pour faire évoluer tous les autres.



Récapitulatif des techniques:
Technique simple de travail en foret (résumé à réutiliser).
On n'est pas bien, ou on veut améliorer quelque chose dans sa vie.
Poser une intention d'évolution et laisser le divin nous guider (le hasard = le doigt de dieu !).

a) Trouver le lieu adapté (celui qui vous parle, par l'énergie ou par le corps, ou par l'apparence visuelle du lieu, notre ressenti peut passer par le corps et la vue normale, pas besoin de perceptions subtiles).
b) Se poser sur le lieu , laisser de l'espace pour 'Rien' et demander au lieu de laisser le même espace.
(s'installe une symbiose de co évolution avec le lieu).
c) Laisser jaillir les gestes et les mots sur le lieu.
  - Se mettre nu (pour les nudistes) = se présenter sans arme et sans armure sur le lieu.
(si on vient avec un bouclier, le lieu répond avec une épée, si on vient avec une épée, il répond par un bouclier, venir sans arme et le lieu fait pareil).
  - Passer par les pieds : remettre en place un échange avec le lieu et la planète, taper des pieds : renvoit l'expérience humaine dans le lieu, etc..
  - Chanter sur un lieu : amplifie les effets subtils du lieu, écouter le chant du lieu et le lui restituer (pour les clairaudiants).
d) Laisser de l'espace pour rien et laisser faire le lieu,
le minéral, le végétail et l'animal répondent en co évolution naturellement puisque c'est un état symbiotique naturel, il suffit d'enlever ses armures en laissant cet espace pour rien.
Un égrégore sait faire également (donc on peut faire pareil, sur une entreprise, une banque, un pays etc..)

Ecouter ses envies sur le lieu en laissant cet espace d'échanges, certains lieux ont besoin de rires, de chants, de mouvements, qu'on déplace certaines choses etc..
Laisser jaillir à travers soi sans résister.
Ce qu'on fait sur le lieu se fait à l'intérieur de nous, rien n'est anodin, laisser cet espace pour Rien et cesser de 'réfléchir' là où l'humain n'a pas un cerveau assez puissant pour comprendre le niveau multi dimensionnel du lieu, l'action et le mot juste à laisser jaillir à travers soi, simplement.

Technique simple de marche (résumé).
Les pieds et le cerveau sont reliés.
Quand on marche on re-synchronise les deux hémisphères.
Si on veut une information neuve, alors il faut aller marcher !
L'information arrive à notre conscient plus tard suivant nos capacités.
(Pour les gens sans aucune perception, après une nuit de sommeil ou quelques jours jaillit une nouvelle idée, car elle est stockée dans l'inconscient et finit par descendre dans le conscient,
ne rien attendre, sinon on 'saisit').

La manière de marcher, de penser et de créer sa vie sont parfaitement reliées.
On peut changer sa manière de penser et de créer ses chemins de vie en changeant sa manière de marcher.

a) Prendre un espace de temps (2h l'après midi par exemple ou le trajet du travail) pour 'marcher pour rien', au hasard.
b) Prendre un nouveau chemin => crée une nouvelle manière de penser et de créer dans le mental.
 S'autoriser à faire au hasard => laisser entrer un niveau plus haut dans le mental.
c) Contempler sans saisir ce qui est et laisser de l'espace pour 'rien' sur le chemin.
On peut marcher en ville également, c'est idem :)
d) On peut changer ses trajets extérieurs pour modifier son intérieur, ou faire toujours le même trajet et se transformer à l'intérieur a chaque pas.
(Comme les moines dans leur couloir de couvent), les deux fonctionnent indifférement, tout dépend des besoins de chacun.

La marche vers le lieu est aussi importante que le travail sur le lieu, prendre le temps des deux :)


Merci à tous :)

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archive 2012
commenter cet article

commentaires

sophie 24/04/2012 18:09

Très intéressant effectivement ! ; )

A méditer ....

Sophie 23/04/2012 01:08

Bonjour,
Ayant participé à ces deux jours, je tenais à te remercier pour ton implication à résoudre chacune de nos problématiques, à nous donner des pistes pour nous permettre d'interagir entre nous et avec
le lieu.
Et si tu me le permets, j'aimerai avoir ton ressenti par rapport à ce lieu, qui t'a fait faire tant de kms ! Qu'est ce qui avait fait écho en toi à cet endroit ?

espritdelaforet.over-blog.com 24/04/2012 02:26



Une histoire de 'se retirer de sa réalité pour s'aligner sur ce qu'on veut dans la vie' dans ce lieu.


En gros pour moi comprendre qu'il n'est pas nécéssaire de partir à l'autre bout du monde pour changer sa vie :)


Intéréssant non?