Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 08:07

Si cette année 2013 était marqué par 'le bucher des vanités', donc bruler ce qui semble 'important' pour nous mais est vain en réalité,
2014 dans mon ressenti est marqué par un passage vers l'humain social et terre à terre, dans la notion de lien, avec une évolution du rapport aux autres.

En résumé l'énergie qui permet d'être un individu dans un groupe devient disponible socialement, pour les gens qui veulent s'amuser avec, mais il faudra bien une cinquantaine d'année suivant les futurs potentiels pour l'intégrer à grande échelle j'imagine.
Pour info, socialement jusqu'à présent on ne connait que le groupe qui nie l'individu : communisme, ou l'individu qui nie le groupe : capitalisme.


Quelques éléments vus de ci, de la dans les structures des gens.
- L'une des bases de notre système ancestral inconscient est 'croissez et multipliez', début de l'élitisme et de la boulimie de pouvoir de l'humain sur sa planète, mais aussi source de son évolution, les choses n'étant pas négatives ou positives en elles-mêmes.
- La croyance en l'oligarchie et l'élitisme qui en découles (croissez ayant été compris en 'devenez plus puissant') , la croyance que l'élite est plus puissant que la vie elle-même, dont découle tout notre système spirituel ou matériel actuel.
- Il est nécessaire d'avoir trouvé ce qu'on est venu incarner pour se libérer de la souffrance, car c'est la souffrance qui nous permet de savoir ce que nous ne voulons pas être ou ne pas faire pour distinguer qui nous sommes réellement.
C'est le propre de l'adolescence de l'humanité. Quand on a trouvé qui on est on peut jouir de sa vérité et l'incarner complètement.

Au niveau mondial, les enjeux actuels semblent basés sur l'acceptation de remettre en lumière les choses ou de les laisser encore un peu dans l'ombre pour s'habituer avant d'évoluer.
Les choix que nous imposons aux autres nous implique également.
Par exemple : doit-on laisser l'information libre d'accès ou non, les écoutes et le flicage du net : doit-on tout espionner et mettre en lumière sachant que l'arroseur arrosé est le propre de chaque outil.
Ce qu'on fait aux autres on le reçoit soit même, si des organismes veulent mettre en lumière la vie des autres ils ne pourront eux même rester dans l'ombre et se verront mis en lumière aussi, sachant que c'est peut être eux qui ont le plus à cacher !

A voir car la mise en lumière à long terme est inévitable, mais les animaux nocturnes habitués à l'obscurantisme que nous sommes auront peut-être besoin de plusieurs génération avant d'accepter de montrer nos propre vérité et notre propre dualité aux autres.
Quand le printemps arrive, une chose est sure : on ne peut empêcher la neige de fondre, juste ralentir sa fonte un peu.

Tout faire péter est encore le plus simple, on pourrait alors créer des corps plus évolués et s'incarner dans un monde plus civilisé, mais bon pour l'instant les gens semblent vouloir changer en restant incarné.
C'est pas faute d'avoir truffé la planète de bombe nucléaire pourtant... va savoir, tout est encore possible et l’humain est plein de contradictions :)


Personnellement:

Mon site évolution spirituelle résumait ma visite du haut et de la pulsion de mort.
En gros pour trouver le mystique (l'absolu et le relatif réconcilié) chacun doit naviguer entre le sorcier (relatif qui veut dominer l'absolu) et le curé (relatif qui veut se soumettre à l'absolu) qui est en lui.
Le travail du haut amène le silence intérieur et la perception sans forme qui permettent d'avoir accès à n'importe quelle information absolue à travers sa structure relative.
Le silence intérieur est le résultat de ce travail, si le silence n'est pas installé le travail n'est pas fait et la personne s'auto illusionne. ("la connaissance sans pouvoir n'est que plaisanterie!")

Mon site esprit de la foret résume un travail de reconnexion à la vie, en enlevant des armures et en remettant le coté symbiotique avec l'environnement qui est le nôtre.
La perception de l'essence subtile de son environnement, la reconnexion correcte de l'empathie, de la capacité d'attraction / répulsion magnétique classique du fonctionnement instinctif sont le travail généré par le bas.
Trouver sa survie dans le monde, trouver sa liberté par rapport à l'autre, trouver sa place dans la société ici et maintenant pour enfin trouver sa place dans l'univers.
Le bas consiste à trouver qui ont est et à en jouir.
La reconnexion à la vie et la jouissance sont plus difficiles car plus diabolisé, peu de gens l'ont fait en s'en vantant (à part Gurdjieff et Raspoutine peut-être), mais c’est un chemin nécessaire vers la réalité.

J'ai déménagé et me suis réinstallé du coté de Marseille, le travail que j'avais à faire en Ardèche est clôturé en ce qui me concerne (du moins finis fin janvier avec les derniers stages).

Cette année:

Mon 4ème bouquin devrait etre imprimé et disponible début d'année.

Pas mal de séances individuelles, je m’y suis enfin sérieusement mis.
Stages du côté d’Aix en Provence, avec un travail sur l'humain, et l'alignement vers son centre, en passant par le miroir sur les autres et différentes techniques.
je les mettrait en ligne rapidement, mais il s'agira de stages de 2 jours , avec un travail sur ce que chacun veut le premier jour et une initiation de base pour laisser jaillir une information et transformer sa structure énergétique en symbiose avec les autres le deuxième.

Il y auras également des stages de 4 jours en co-animation avec Carine (comme les années d'avant) avec un travail par le corps et le jeu en même temps que l'esprit et l'énergie.

Projet d'une émission de radio en streaming de mon côté, même si ce n'est pas encore très clair dans la manière de procéder pour l'instant, je mettrais plus de détails quand sa seras finalisé.

Bonnes fêtes à tous !

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com
commenter cet article

commentaires