Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 20:38

petits contes que j'aime bien (remis à ma sauce)..

 

* **

 

Un mendiant entre dans la cour du calife et s'assoit sur le trône.

Le grand vizir abasourdi l'interpelle :

- "mais tu es fou, tu oses t'asseoir ici, tu te prends pour qui ? le calife".

Le mendiant le regarde et dit  "oula je suis bien au dessus de lui!"

 

- "Tu te prends donc pour dieu !"

"oula je suis bien au dessus de lui aussi!"

 

- "Mais au dessus de dieu il n'y a rien !"

C'est ça ! répond le mendiant.

 

<celui qui a trouvé sa vraie nature peut occuper le trône ou être le dernier des mendiants et en rester inchangé

Dans le monde spirituel tant qu'il y a une forme on n'a pas fini de cheminer et on traverse des constructions spirituelles. Elles sont bien plus réelles que la matière mais encore tellement eloignées du réel>.

 

* * *

 

Un homme part à la recherche du plus grand maitre spirituel de tous les temps pour être enseigné.

Il finit par le trouver en haut d'une montagne.

 

'Maitre! enseigne moi le secret ultime de l'univers'.

'Avant que je puisse te l'enseigner tu dois devenir l'homme le plus fort du monde' répond le maitre.

Va et reviens quand ça sera fait.

 

L'homme revient 20 ans après.

"ça y est maitre, je suis l'homme plus fort du monde"

il brise un rocher de ses mains nues.

 

"bien , répond le maitre, si tu veux connaitre le secret ultime de l'univers tu dois être le plus intelligent".

L'homme revient 10 ans après.

 

"Maitre je suis l'homme le plus intelligent du monde" et il part dans des exposés brillants sur le sens de la vie et la nature du monde.

 

"Bien, répond le maitre, si tu veux connaitre le secret ultime de l'univers tu doit être le plus.."

"ça suffit, répond l'homme, peu importe la force ou l'intelligence, je suis ce que je suis!"

 

"Tu as compris, répond le maitre, je n'ai plus rien à t'enseigner."

 

<nous sommes constitués d'absolu et de relatif. Notre part relative semble vouloir passer son temps à devenir absolue.. devenir immortel, devenir le plus puissant, devenir le plus fort.

D'autres rêvent de détruire leur Ego ou leur mental pour etre des dieux incarnés sur terre. 'Je suis' est alors détourné de son sens, et plein de gens le sortent à toutes les sauces, ne comprenant pas qu'ils cherchent à incarner un absolu.

Mais la vraie spiritualité commence et finit quand l'homme s'accepte comme l'humain qu'il est, il peut alors se centrer dans le coeur et s'aimer tel qu'il est. Alors l'absolu et le relatif peuvent s'unir en lui.

Si simple que ça? Mais peut être que le plus dur à aimer n'est autre que soi même, pas l'image que  nous nous faisons de nous même, mais nous tel que nous sommes..>

 

* * *

 

Dans un pays lointain vivait un grand maitre.

Ses disciples se battaient pour avoir ses faveurs.

 

Un des disciples pourtant semblait au dessus de ces conflits et étudiait sans relache tant sa foi dans le maitre était puissante.

 

Un jour ses condisciples excédés de tant de flemme le provoquèrent :

'Puisque tu es si pur et si parfait, montre le, et traverse ce fleuve à pied"! dirent ils en montrant un cours d'eau déchainé, et espérant que l'homme se noie.

 

L'homme plein de foi dit 'par le pouvoir du maitre, que je puisse marcher sur l'eau'.

Et il traversa le fleuve en marchant au dessus des flots !

 

Entendant cela, le maitre vint devant le fleuve.

"Mon pouvoir est donc tel que mes diciples peuvent marcher sur les flots, qu'il en soit ainsi pour moi !"

Et en essayant de traverser le fleuve le maitre se noie.

 

<La foi commence et finit en nous. On ne peut que soliciter sa part absolue à soi et s'abandonner à elle. Sur le chemin on peut avoir besoin de vénérer quelque chose pour solliciter sa foi, mais que ça soit un os, un reliquaire, un maitre ou un prophète, en fin de compte le pouvoir ne vient toujours que de nous.

Quand on l'a compris on se tourne vers son centre pour trouver sa vérité et exercer sa foi à travers sa propre étincelle divine.>

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 06:31

Retour stage thérapie.
(30 participants)

En co animation avec jean pierre matinez (http://www.esprit-de-la-nature.fr/). Stage réservé aux "thérapeutes" et au "développement personnel" pour les gens ayant un ressenti énergétique sous différentes formes et ayant fait les stages préliminaires.
Voilà un petit retour sur le déroulement du stage avec mon "point de vue".

Juste un résumé synthétique du contenu du stage.

1er jour:
Matin :

Exercice : "contacter l'autre"
Rencontrer par le regard, à deux. Ressentir l'énergie circuler avec l'autre.
Puis rencontre à trois par le regard, comment on gère la relation à trois, à différents niveaux.

Exercice : "donner / recevoir".
Chacun en cercle masse le dos de l'autre et se fait masser par un autre.
Voir comment le don fait, nous revient par le groupe. Comprendre le fonctionnement du "don" et son retour, même si le cercle du groupe est invisible dans la vie.
Dépasser la vision du groupe "animal" et trouver la vision "humaine" (chacun une cellule du même corps qui collabore).
Même exercice accroupi en position inconfortable. (voir comment on donne en situation de faiblesse).

Après midi :
"L'abandon du condamné".
Aider les personnes à prendre conscience de leurs armures qui les isolent des autres et du monde réel, les laissant dans un "handicap confortable" face à la vie.

Exercice : le ha ka à genoux, deux personnes l'une face à l'autre à quatre pattes en miroir au centre du groupe.
Aller contacter les énergie primaires refoulées et laisser les noeuds qui les bloquent s'en aller.
Libération des armures émotionnelles et mentales avec beaucoup de puissance.

exercice : "Le rugissement du lion"

Accepter d'aller contacter son Ego et le laisser s'exprimer le "mooâââ".
Ha ka debout, chacun va chercher l'énergie en bas et la fait monter jusqu'en haut en la transmutant par le coeur et l'offre à l'autre.
Deux par deux, en essayant avec divers miroirs, homme ou femme pour avoir le ressenti du masculin et du féminin.

Exercice : "rencontre, vie à plusieurs et séparation".
Deux cercles qui se font face : hommes d'un coté, femmes de l'autre et qui tournent autour des autres, chacun donnant son "moooâââ" à l'autre.
On se décale ensuite pour passer au suivant.
Contacter sa manière de vivre la vie à deux, à plusieurs ou seul (si personne n'est en face), comment je contacte l'autre par le regard, comment je le quitte pour finalement en trouver un autre ou rester seul.
Comment je vis la même expérience en état de faiblesse (sur un pied).

Exercice : "La domination du lion"
Aller prendre le territoire de l'autre sour forme de jeu. Deux groupes, homme et femmes d'un côté.
Les femmes assises sur un territoire et les hommes debout puis l'inverse.
Ceux debout essayent de convaincre l'autre de céder son territoire par tous les moyens (séduction, par la force (sans violence), partage du territoire etc..)
Comprendre l'agressivité, les énergies de possession dans leur utilité pratique et nécessaire de survie.

2ème jour :

matin:
Recadrer le territoire sur son corps plutôt que sur ses "biens" et ses "proches" et remettre les énergies de l'Ego à leur place.

Exercice : "Contacter son agressivité refoulée"
Exercice de la foule du métro, chacun planifie un trajet sur un petit espace, puis traverse la foule pour le suivre.
D'abord normalement puis en situation de faiblesse (un pied devant l'autre à tout petits pas).
Accepter de lâcher la "ligne droite" et l'entrée en force dans la foule et se laisser porter par l'énergie de la foule pour atteindre sa destination, en laissant son Ego assurer la survie de sa forme physique.
Comprendre l'intérêt du cheminement plutôt que le but, à vivre sur plusieurs niveaux, y compris très haut. La ligne droite meilleur chemin d'évolution ? pas sur !

Exercice : "Me protéger de l'autre"
Une personne au centre et les autres l'agressent sur ses armures (sans aucun danger réel) par le son, le toucher la course agressive vers elle etc..
Pour aider la personne au centre à prendre conscience de ses protections contre l'autre.

Exercice : "Le guérisseur et le patient"
Chacun va contacter un autre et devient le patient de l'autre qui travaille sur lui par son ressenti (énergie).
Comprendre comment si on veut travailler sur l'autre par son énergie on se vide, alors que si on accepte le miroir avec l'autre, se crée alors une symbiose de circulation énergétique qui nourrit les deux.
On peut alors "traiter" une multitude de patients sans perte d'énergie, et surtout se guérir soi même en même temps que l'autre.

Exercice : "la respiration et la vénération".
Exercice de respiration liée au ventre (sous forme de prosternation debout ou assis).
Libérer son ventre du regret du cordon ombilical (respiration par l'eau !) et accepter les poumons et le traumatisme de la brûlure des premières respirations du nouveau né. ( " l'air est un poison ! " )
Chacun à tour de rôle va au centre pour être adoré par les autres dans l'exercice de prosternation.
Comprendre le rôle du "fan" et celui de l' "idole".
Conserver son identité (mooâââ) dans les deux rôles et accepter le pouvoir, puis le rendre.

Après midi :
"Evacuer son agressivité".
Après une montée en puissance très forte des énergies agressives refoulées depuis la veille, un parcours pour s'en libérer.

"Exercice" :
Balade dans la neige sur un lieu lié à "l'évacuation, la guérison et l'acceptation de la séparation".
Une fois l'énergie du lieu contactée, s'ensuit une bataille de boules de neige.
Comprendre le sens de l'obscurantisme et du jeu ('je') de combat avec l'autre, qui peut être vécu très agressivement ou en jouant simplement.

"Exercice" : le deuil de l'abandon.

Enterrement de deux personnes dans la neige et abandon par le groupe.
Pour l' "entérré" :
"Séparation à l'unisson" : revivre le portail de la vie et de la mort.
Enterrement avec les autres présents : retrouver le ventre de la "mère" en ecoute des autres à l'extérieur par le filtre du "ventre" maternel.
Une fois la dernière personne partie : "mort et libération du "rôle" devenu inutile pour retourner à l'unité".
Puis renaissance et sortie de la "tombe de neige" pour renaitre mieux incarné et présent dans son corps.

Pour les autres :
"Abandon à l'unisson"
Revivre le deuil de la séparation et de l'abandon par la mère (donc le passage de l'unité à la séparation lors de la naissance).

"Exercice" : contacter le coeur et guérir l'autre.
Chacun va trouver un autre ou un groupe et chacun ouvre son coeur pour guérir l'autre du deuil.

Expérience très forte et très puissante pour tout le monde.


3ème jour :

Exercice : "S'abandonner"
Travail de guérison.
a) Contacer une énergie non terrestre qui guérit les blocages osseux et aider l'autre à se remettre de ses courbatures de la veille en laissant l'energie passer à travers soi.
(sans contrôler). Voir comment on veut contrôler la guérison de l'autre en passant par son énergie et ses mains.
Contacter le fonctionnement en miroir où le guérisseur et le patient fonctionnent en partage, chacun guérissant l'autre.

b) Contacter le "rien" en massant le ventre de l'autre sans intention mais en étant "présent" au ressenti.
Revécu très puissant de l'expérience dans le ventre de la mère pour tout le monde, sous différentes formes.
Voir à quel point la guérison est plus puissante lorsqu'on ne dirige pas l'energie et qu'on ne choisit pas ce qu'on contacte pour passer par le coeur.

- Comprendre la vacuité et le "rien" et laisser le "divin" agir à travers soi en remettant son Ego au bon endroit et en ne cherchant plus à contrôler même au niveau énergétique et intention.
- Comprendre la relation à l'autre en partageant l'energie des deux et en se laissant guider par elle plutôt qu'en imposant ses armures de fonctionnement à l'autre.


Exercice : " fuites de la vie"

Travail sur le son à plusieurs.
Voir comment on se décentre du coeur suivant le son émis, voir ce qu'on s'autorise à contacter chez l'autre (en énergie).
Travail à deux puis à trois. Debout, puis en déséquilibre sur un pied.
Voir comment en position de faiblesse (déséquilibre) on perd le centre.
Voir à quel point sous la forme (les mots) on s'interdit de contacter l'autre à certains niveaux (énergie et niveau de l'autre connecté dans le groupe suivant l'intention).


PS: en tant que co-animateur, apprendre à partager le ressenti à deux.
Vivre l'énergie du groupe dans l'instant présent et la laisser donner le programme au fur et à mesure sans rien avoir préparé avant et voir ensuite la logique du travail fait et la perfection du "rien" face au "contrôle".
Accepter de jouer le rôle de l'interprète des énergies du groupe et de partager le rôle, sans perdre son identité et sans vouloir conserver le rôle à tout prix.
Accepter les moments où on peut jouer le rôle et les moments où on doit passer la main à l'autre, vivre les moments où on doit "accepter" de prendre la main, même à contrepied (peut être moins simple encore parfois !).

PPS: en option, stage thérapeute pour chaudière, mais uniquement pour les corses Aubagnais (spécimen très rare).
Stage manifestement réussi, et on le remercie bien fort :)

Merci à tout le monde, une expérience très forte de partage en groupe.
Difficile de l'exprimer avec des mots tellement la symbiose a été forte, plus simple de résumer les exercices .. je n'aime pas trop parler du coeur, je préfère le vivre :)

Voilà les 3 premiers jours sur les 12 prévus. Vivement la suite durant les trois stages de l'an prochain avec le même groupe :)

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 06:30

Ceux qui ont participés aux stages peuvent laisser des commentaires sous le compte rendu du stage auquel ils ont participé, s'ils le souhaitent. Je les validerai quand j'aurai le temps.

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:30

"Dans notre société le mental essaye de dominer,
il calque un modèle sur la réalité,
et croit très fort que ça va la figer.
Ce qu'il fait ne sert à rien,
à part provoquer du vilain.
Accepter que le monde se transforme sans arrêt,
évite de coller des modèles arrières à travers le filtre de la réalité".

Un stage assez intéressant à différents points de vue.
Organisation très stricte : chacun arrive et repart quand il veut :)

Premier jour matin :
Cheminement à côté du moulin de Mandy:
"Retrouver son pouvoir sur la réalité, rééquilibrer le féminin / masculin, arrêter de vouloir
être "sans péché" (donc de "s'empêcher" d'exister)"

Cela concernait juste un petit groupe arrivé le matin (4 personnes).

Premier jour après midi:
Cheminement du côté du chateau de Livier : très propice au travail sur les guerres de religion.
"La folie collective"

Gros travail sur la notion de groupe au sens animal (ou au sens égrégore et institutionnel).

En vrac, travail sur l'inconscient sur différents lieux:

Comment transcender le groupe, comment entrer dans un groupe et en sortir sans se blesser ou blesser les autres.
Connecter le 8ème chakra et la notion de groupe au sens spirituel (nouveau cycle d'évolution, qui se rajoute à la notion d'identité personnelle).

(9 personnes)

Deuxième jour matin:
Cheminement au cimetière de Coux.
"La peur du loup".  <le loup virtuel qui auto justifie le système d'égrégore et donc de loi de la société>

Retrouver le pouvoir de " faire pipi ! " oté par l'éducation lors de l'apprentissage de la propreté.
Lors de l'apprentissage de la propreté, on utilise le mental pour bloquer l'émotionnel, du coup on "saisit" nos problèmes émotionnels au lieu de les laisser sortir. (on veut contrôler pour faire plaisir aux parents).

Notre société se crée ainsi : un tas d'émotionnel refoulé, contrôlé par du mental. Ca provoque des guerres à intervalles réguliers (émotionnel en excès qui se vide) ou différents problèmes de société.
(voitures brûlées, agressions etc... on est obligé de vider cet émotionnel refoulé, qu'on refuse de voir au niveau mental (institutions) en étant dans le déni et la croyance de contrôle.

Lors du cheminement dans le cimetière chacun a connecté ses "peurs et ses regrets"  (l'endroit est idéal pour ça) en ramenant différentes entités ou blessures émotionnelles avec lui. Une fois la "peur de faire pipi" dégagée, elles sont parties seules et ont libéré les personnes. On ne peut connecter à l'extérieur que des choses présentes à l'intérieur.

 

"Celui qui ne saisit plus rien peut traverser l'enfer et en sortir indemne"
"Celui qui saisit ses peurs crée son enfer sur terre".
(10 personnes)

Deuxième jour après midi:
Cheminement à Coux au dessus du cimetière. (connecter différents point de vue : entre le relatif et l'absolu).
"Lâcher les masques de la vanité".

Travail de libération des masques légués par la dynastie.
Travail sur la notion de vacuité cachée derrière le masque, comment accepter le masque du relatif tout en le laissant libre de se transformer au lieu de le 'figer'.


Transformer les archétypes anciens (les dieux) en les laissant partir et disparaitre pour être remplacés par d'autres archétypes plus malléables et moins figés. Après tout c'est le ragnarok : la fin des dieux et la fin du monde en ce moment, non?

(12 personnes)

Merci à tous les participants !


PS:
Juste quelques trucs qui sont passés:

"la domination par l'abstraction" résume notre société. Comment le mental et les institutions essayent de contrôler le réel de manière illusoire.

Vider ce problème de manière collective semble être le thème de l'année 2011 de mon ressenti.
En résumé les égrégores et les institutions finissent de se vider de leur pouvoir de manière assez poussée pour redevenir des coques vides de crédibilité ou de pouvoir réel en dehors de celui qu'on leur donne...

Le thème de 2012 c'est "retrouver sa sexualité" apparemment.
Ce qui veut dire qu'on devrait pouvoir retrouver son pouvoir sur la matière et commencer à créer autre chose de manière collective. C'est la fin de la "castration collective" par le mental pour retrouver notre pouvoir sur la matière.

C'est peut être ça qu'on appelle fin du monde : fin d'un vieux monde mental et début d'un nouveau monde spirituel, qui sait..


Toujours pas de catastrophe à l'horizon ou de grand bouleversment: juste la suite d'une transformation silencieuse et collective qui a commencé depuis quelques années et s'accélère de manière exponentielle.


Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 22:58

Financièrement :
Prevoir les déplacements et la nouriture. Certains parcs peuvent être payants (sur Paris).
En ce qui me concerne c'est toujours sur don libre.

Jours de stage :
Possibilité de venir un ou plusieurs jours suivant le ressenti de chacun. (pas forcément des jours d'affilée).
C'est l'énergie du groupe qui détermine le thème d'évolution.

Horraires : 9h30 à 18h00 généralement.


Stage à Annemassse (74100) en Rhône Alpes les 7 et 8 mai
Pas de possibilité d'hébergement sur place, chacun doit se débrouiller.
Prévoir pique nique pour le midi, le soir chacun est libre.

Stage à Nantoux en bourgogne, le 21 et 22 mai.
Possibilité d'être hébergé sur place (voir avec la propriétaire des lieux, je donnerai son email pour ceux qui veulent s'arranger avec elle), on peut camper également.
Pour la nourriture, chacun amène ce qu'il veut, prévoir divers pique nique ou plats à partager pour le soir (pour ceux qui restent).

Stage à Monsec (24340)  les 11 et 12 juin.
Possibilité d'être hébergé sur place (voir avec la propriétaire des lieux, je donnerai son email pour ceux qui veulent s'arranger avec elle), on peut camper également.
Pour la nourriture, chacun amène ce qu'il veut, prévoir divers pique nique ou plats à partager pour le soir (pour ceux qui restent).

Stage à Poitiers (86000) dans le Poitou les 25 et 26 juin
Possibilité d'être hébergé sur place (voir avec la propriétaire des lieux, je donnerai son email pour ceux qui veulent s'arranger avec elle), on peut camper également.
Pour la nourriture, chacun ammène ce qu'il veut, prévoir divers pique nique ou plats à partager pour le soir (pour ceux qui restent)

Stage à Saumur (49400) à côté de nantes en juillet
à confirmer


Stage à Vraiville (27370) en haute normandie en juillet
à confirmer

Stage à Paris du 10 au 15 aoît.
Visite de différents parcs (parc Monceau, parc floral de Paris, et différents lieux suivant le ressenti et l'énergie du groupe en présence.)
Certaines entrées de parcs peuvent être payantes.

Pas de possibilité d'hébergement, chacun doit donc se débrouiller. Idem pour les repas, prévoir des pique nique etc..
Mais sur Paris c'est pas ce qui doit manquer:)


Si vous êtes intéréssé pour organiser un stage dans votre région, contactez moi, il reste encore un peu de place dans mon planning pour l'an prochain !


Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 22:55

Par la force des choses je fais une conférence en janvier sur Clermont Ferrand.

 

Conférence vendredi 28 janvier 2011


20h15 salle Edouart HERRIOT Rue PONCILLON à Clermont Ferrand
Organisateur CERGA (Centre d'Echanges et de Recherche en Géobiologie d'Auvergne)
Renseignements cerga@aliceadsl.fr / 04 73 26 80 32

 

Thème général:

 

Nouvelles énergies et retour vers soi.

 

Les énergies actuelles ont énormément changé et provoquent une évolution exponentielle.
Le monde « mental » que nous avons toujours connu est une coque qui se vide de sa substance, alors que les nouvelles énergies nous transforment petit à petit sur la route de l'évolution.
Comment vivre ce changement, comment fonctionnent ces nouvelles énergies ?
Mais avant tout peut-être faut-il se recentrer sur ce que nous sommes vraiment pour comprendre le sens de tout cela et l'intégrer simplement dans sa vie.

Quelques  éléments pour trouver ses propres vérités :

Part absolue / part relative de l'univers et de l'humain.
Duel / non duel : accepter les deux aspects pour les intégrer.

Cycle de l'univers et évolution en spirale.
Mondes émotionnel, mental et spirituel.

Retour vers l'humain : qu'est ce qu'un humain, sommes nous humain ou des animaux pensants en train de le devenir?
Le miroir brisé : l'autre, reflet de nous même et source d'évolution.
Rôle de l'Ego et du mental, doit on les éliminer ou leur rendre leur vraie place pour évoluer?

Dieux, dieux jaloux et archétypes, naviguer à travers les illusions de la forme, du monde émotionnel, mental et spirituel.
Extra terrestres et potentialités futures et passées : trouver l'eternel moment présent en cheminant à travers l'illusion de l'espace temps.
Le temps des guides et des faux prophètes : quel en est le sens?

Ecueils de l'évolution : erreurs ou cheminement nécessaire pour se transformer ?
(le prophète, le sauveur, le guerrier, le sorcier etc.. différents masques de victime et de bourreau à enlever pour se trouver soi.)

Vacuité, approcher la notion de RIEN et de divin.


Suivi pour ceux qui le veulent d'une journée pour travailler à contacter son ressenti et à se recentrer vers soi. Le samedi 29 à Clermont Ferrand.


Aligner tous les niveaux en soi : se tourner vers son étincelle divine et la laisser jaillir à travers nous.
La nature du travail dépend de l'énergie du groupe et permet une évolution collective dont chacun est l'artisan plus ou moins conscient.
Le travail est à la fois collectif et individuel. Etrange ?  Non ! Les nouvelles énergies fonctionnent ainsi.

 


Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 22:48

"Le don est une illusion,
l'énergie circule à l'infini,
et revient vers celui qui l'a envoyée.
Je reçois ce que je crée et ainsi est la réalité."

Pour le mental :
Donner c'est l'expiration, recevoir c'est l'inspiration.
On fait un effort pour donner (physiquement les muscles travaillent à l'expir) et on se laisse remplir par ce qui est là, on le reçoit simplement .. (inspir).
Si cette notion n'est pas bonne, la respiration n'est pas bonne.

Peu de gens respirent correctement dans notre société où la notion de donner / recevoir est bien compliquée.
Tout le monde veut recevoir, personne ne veut donner, tout le monde finit en apnée.

Le rapport défaillant au donner/recevoir génère les principales armures de notre société.
armure mentale ("ce que je gagne est ce que je vaux") ,
armure émotionnelle ("peur d'être le plus faible de la portée et d'être abandonné par la mère et pas nourri"),
et armure spirituelle ("voeu de pauvreté :  je n'ai pas de poids dans la société ou je meurs si je suis spirituel")

L'argent :
L'argent est une manière de communiquer et une manière simple de concevoir la solidarité (donc la création collective), rien de plus (si si!)
Sur la table de Noël se trouve le travail de plein de gens différents qui ont collaboré pour créer ce qu'on mange. Même si on se le masque par une couche de mental (argent),
il y a bien eu une création collective faite par plein de vrais gens pour qu'on puisse boire du vin, manger du foie gras etc..

Dans un monde émotionnel, si quelqu'un a quelque chose que je veux, je m'en débarrasse et je lui prends si je suis plus fort, sinon j'oublie.
Dans un monde mental, si quelqu'un a quelque chose que je veux, je fais un échange. C'est déja plus structuré.
Dans un monde spirituel, chacun est une cellule de l'univers : il donne ce qu'il produit (ce qu'il est), et reçoit ce dont il a besoin pour exister sans avoir à lutter.

Passer du mental au spirituel n'est pas si compliqué, une fois l'armure mentale, l'armure émotionnelle et l'armure spirituelle passées.


Diaboliser l'argent, c'est diaboliser l'autre en fin de compte et la solidarité de manière générale dans notre société.
C'est très répandu dans les milieux dits "spirituels". Une manière de vouloir être "plus que l'autre" : je suis la cellule qui a besoin de rien et qui donne tout.
Bref le messie, le sauveur, le grand "maitre"... bien égocentrique tout ça.
Accepter d'être un simple humain est autrement plus dur , mais c'est l'humain centré dans la simplicité de ce qu'il est véritablement, qui laisse le divin se manifester à travers lui.


Pour recevoir il faut commencer par donner, sinon l'énergie ne circule pas. (j'expire et après je peux inspirer ce qui vient naturellement).

Obstacles pour donner :
Peur que l'autre ne puisse pas recevoir ce que j'ai à donner (ou ce que je suis).
Si je veux retenir je me sclérose (syndrôme des économies et du compte en banque plein, syndrome de l'obésité également).
Si je suis une cellule du corps qui veut accaparer toutes les ressources je suis un cancer (syndrome de la spéculation et du capitalisme en général).
J'ai l'illusion de m'enrichir et de prendre le contrôle de mon univers, mais je conduis tout le monde à sa perte, moi y compris.


Plein de gens ne comprennent pas pourquoi ils n'ont pas ce qu'ils pensent mériter, mais souvent ils n'ont même pas conscience qu'ils ne donnent rien.


Obstacles pour recevoir :
C'est dur de recevoir, simplement parce que c'est pris comme un jugement pour ce qu'on vaut.
Recevoir sans se sentir dépendant et sans se soumettre : encore plus compliqué.

Plein de gens ont peur de recevoir pour toutes ces raisons et préfèrent n'avoir pas grand chose.

Quand on a enlevé ce masque et qu'on comprend que c'est l'univers qui donne ce dont on a besoin sous toutes les formes, on n'essaye plus de contrôler les échanges, et les armures tombent.


PS:
On ne peut qu'expirer ce qu'il y a dans nos poumons (donc donner ce qu'on est !)
L'autre ne respire pas ce qu'on expire, mais quelque chose que l'univers a retravaillé pour qu'il puisse le recevoir sous la forme qui convient.

En résumé donner ce qu'on est et laisser le divin le transformer pour que l'autre en reçoive quelque chose.
De toute façon chacun ne reçoit que ce qu'il veut ou ce dont il a besoin, jamais ce qu'on pense avoir donné.

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 21:21

'Le problème est circoncis,
à une vision finie,
si la vision devient infinie,
alors le problème est fini."

Pour le mental:
subconscient : la vacuité ou le silence d'où jaillissent les informations et les formes.
inconscient : l'océan d'énergie manifestée infinie ou les informations et les intentions sont des courants qui passent doucement à la forme.
passant du monde des dieux (archétype de pensée), au monde des dieux jaloux ou demi dieux (sous archétype en conflits) etc.. jusqu'à notre niveau.
Conscient : monde matériel 'fini' où l'énergie prend une forme illusoire par le pouvoir du mental, créateur de notre monde en 3 dimensions.

Comment se réconcilier avec la vacuité et laisser l'énergie communiquer librement par l'inconscient pour que l'intention prenne forme pleinement dans la matière ?
Nettoyer entre autres les différents niveaux d'inconscient, pleins de concepts et de formes qui ne conviennent plus forcément.

Ces concepts sont créés sous la notion de fini et de manque.
Dans le fini le manque existe.
Si on unit notre part finie (relative) avec notre part infinie (absolue) dans le coeur alors il ne peut plus y avoir de manque, car le fini est illusoire.

1 à 10 c'est fini, pourtant entre 1 et 2 il y a une infinité de nombres, ainsi le fini est bien illusoire..

En vrac :

Si on perçoit l'énergie comme finie ou à moitié finie, alors il y a conflit (les dieux jaloux ou demi dieux : pour certains la demie droite avec une soucoupe au dessus ou "non terrestres").
Si on perçoit l'infini le conflit disparait (dieux, êtres absolus, pour certains une droite).


Fuir vers le haut où la vacuité n'est pas le rôle de l'humain, il y perd son pouvoir réel.
Quand le fini et l'infini sont intégrés dans le coeur, alors l'humain se perçoit dans toute sa dimension réelle (de l'univers entier qui intégre tout à l'extérieur et à l'intérieur).
Seul l'humain centré qui intègre tout l'univers, et l'univers entier en conscience (le bouddha entièrement réalisé) sont libres et ne font qu'un.

Dans l'océan d'énergie, les courants peuvent prendre une forme grâce au mental et au niveau des archétypes, mais ces archétypes sont eux même une création, ne peuvent ils être changés par le divin? Jusqu'à ce qu'ils prennent leur forme dans la matière, puis retournent à la vacuité dans le cycle sans fin ?
Laisser le divin (la vacuité) s'exprimer et jaillir à travers nous, pluôt que le filtrer à travers de vieux archétypes ou essayer de contrôler à partir d'eux.

Retourner vers son centre, c'est laisser jaillir la source infinie en nous, et les problèmes du fini ne nous concernent plus.
Un long chemin..

PS:
En percevant par le troisième oeil on voit l'océan d'energie et on lui donne plus ou moins une forme, ça fait des visions plus ou moins tordues suivant nos consctructions.
On manipule l'océan d'énergie de manière plus ou moins chaotique, en accumulant de l'énergie (ou du pouvoir) ou en essayant d'en voler. En croyant au "fini" de l'océan.
En percevant par le coeur, on est dans le silence et jaillit spontanément la bonne réponse à la bonne question.
On laisse la source infinie jaillir spontanément dans le coeur et transformer l'océan. Il ne peut plus manquer d'énergie.

C'est la différence entre "la magie" et le "divin".
Cheminer vers le coeur pour retrouver son centre et laisser jaillir la source librement à travers nous...

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 21:27

Deux  nouveaux stages sont prévus :

On peu venir un des deux jours ou les deux.

Le thème global est le 'retour vers soi' et la connexion à l'humain.

Le thème détaillé est donné par l'energie du groupe en présence.

Prévoir un pic nique pour midi, et dans ces deux cas il ne sera pas possible de dormir sur place, prévoir un logement pour le soir (pour ceux qui veulent venir les deux jours).

 

C'est sur don libre également.

 

Sur vernegues (13116) à coté d'aix en provence

 Le week end du 15 et 16 janvier 2011

 

Au plan d'aups à coté de brignoles(83) le week end du 5 et 6 février.

Le week end du 5 et 6 février 2011

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 20:50

"L'univers n'est pas figé,
pour exister de manière relative il a inventé plein de procédés,
telles les saisons qui se succèdent sans fin pour permettre de se transformer,
chaque année semble ressemble à la précédente, mais en réalité,
à chaque tour le monde a un peu plus évolué.
L'hiver permet de chercher la chaleur en soi, les périodes obscurantistes permettent de chercher l'amour en soi,
le printemps permet le dégel et la création, les périodes telles que nous les vivons font fondre la neige (l'obscurité) qui recouvrait tout pour nous permettre de nous recréer et de nous découvrir.
Ainsi se succèdent les saisons de l'univers sans fin.
A chaque fois l'humain évolue un peu plus vers la vacuité,
le chemin est très long à n'en pas douter.
Ceux qu'on appelle Extra terrestres sont souvent des êtres situés,
sur un niveau de spirale adjacent, et plus haut en réalité."

Nous finissons un cycle d'obscurantisme.
Notre karma fond, notre intérieur se dégèle (notre vision devient plus nette, on connecte la clairvoyance) , puis ça sera
le tour de notre extérieur (nos corps évolueront probablement et nous pourrons mettre en oeuvre ce que nous percevons).
Ensuite viendra à nouveau l'obscurantisme, et à nouveau une évolution et un printemps, mais sous une forme plus évoluée encore etc..

Ce jeu est sans fin dans l'éternel moment présent et change tout le temps.

 

PS:

Au printemps la nature se nettoie et bourgeonne dans tous les sens.Si on demande aux arbres, ils diront que ça a été du boulot de se réveiller et de bourgeonner, mais qui douterait un instant qu'ils ne le feraient pas tous sans exception?

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article