Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 18:55

Les croyances sont nécessaires à l'expérience humaine,
sans elle notre monde n'existe pas et le libre arbitre n'est pas possible.
Dans mon ressenti, l'être humain est un embryon de bouddha en gestation, qui rêve le monde illusoire pour grandir.
Les enfants ont besoin d'histoires pour grandir.. ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.

 

1er jour 'travail sur sa mauvaise foi'


matin

Tour d'horizon du groupe.

Travail à deux pour 'laisser de la place au coeur', plutôt que passer par la tête.
Travail sur la notion de 'prédateur énergétique', lié à la notion de manque d'énergie.
Laisser jaillir une infinité d'energie du coeur plutot que vider sa cruche psychique et de rentrer soi même dans une logique de 'prédation énergétique'.
En laissant jaillir du centre, on donne à l'autre ce dont il a besoin et on remplit également sa propre cruche, plus de 'peur d'être vide'.

 

après midi

Travail sur un lieu.
Chacun passe à tour de rôle au centre et essaie d'exprimer 'le positif de sa croyance'.

Exercice assez difficile et dérangeant pour beaucoup, car peu guidé et laissant la place à la créativité de chacun.


Il en ressort qu'il n'est pas possible de 'détruire les croyances', il faut donc valider les siennes propres,
mais pour cela il faut accepter de se servir de celles de notre monde comme référence pour trouver la sienne, et pas s'identifier à elles comme des 'vérités absolues'.
Il n'est pas possible de connaitre consciemment ses croyances profondes, sous peine de les détruire et de ne plus pouvoir vivre son 'monde'.


2ème jour 'travail sur sa vraie foi'

matin 'Par le toucher'
Travail à refaire le lien corps / esprit en petits groupes.
Ca a souvent dégénéré en séances de chatouilles ou 'autres' manquant de douceur.
Nous sommes deux seulement sur le groupe (moi y compris) à avoir posé clairement que nous n'avions plus envie de violence ou de force, mais juste de douceur.

La réaction moyenne a été 'oui mais en force on est mis face au problème mieux et plus vite', ce qui est faux et donne une idée du monde où nous sommes et de là où nous en sommes.
Peu de gens en réalité son prêts à sortir de la logique de violence et de souffrance, qui reste profondément ancrée comme une croyance de réalisation collective.
Ceci dit il est possible d'accepter de changer ce regard.

 

après midi '
Massage alterné avec un bandeau sur les yeux.
Créer son rituel sur mesure pour recalibrer sa propre foi

 

3ème jour 'Se remettre au diapason'

matin

Travail par deux, poser une caresse sonore sur l'autre (par la voix) et des mouvements très légers et lents.
Exercice très jouissif et très reposant, tout en évolution.

 

après midi 'transfert d'émotion, faire le point sur soi à travers l'autre'
Un travail par deux, exposer ce qu'on a à dire à une personne de notre entourage proche à un étranger, laisser jaillir et se poser.

 

En résumé un stage qui permet de travailler sur ses croyances profondes, et de poser la notion de douceur et de jouissance dans l'évolution.
Au moins de voir à quel point ces deux notions font horreur à tout le monde inconsciemment.

 

En bref on n' pas le cul sorti des ronces, mais ça évoluera :)

 

 

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archive 2012
commenter cet article

commentaires