Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:30

"Dans notre société le mental essaye de dominer,
il calque un modèle sur la réalité,
et croit très fort que ça va la figer.
Ce qu'il fait ne sert à rien,
à part provoquer du vilain.
Accepter que le monde se transforme sans arrêt,
évite de coller des modèles arrières à travers le filtre de la réalité".

Un stage assez intéressant à différents points de vue.
Organisation très stricte : chacun arrive et repart quand il veut :)

Premier jour matin :
Cheminement à côté du moulin de Mandy:
"Retrouver son pouvoir sur la réalité, rééquilibrer le féminin / masculin, arrêter de vouloir
être "sans péché" (donc de "s'empêcher" d'exister)"

Cela concernait juste un petit groupe arrivé le matin (4 personnes).

Premier jour après midi:
Cheminement du côté du chateau de Livier : très propice au travail sur les guerres de religion.
"La folie collective"

Gros travail sur la notion de groupe au sens animal (ou au sens égrégore et institutionnel).

En vrac, travail sur l'inconscient sur différents lieux:

Comment transcender le groupe, comment entrer dans un groupe et en sortir sans se blesser ou blesser les autres.
Connecter le 8ème chakra et la notion de groupe au sens spirituel (nouveau cycle d'évolution, qui se rajoute à la notion d'identité personnelle).

(9 personnes)

Deuxième jour matin:
Cheminement au cimetière de Coux.
"La peur du loup".  <le loup virtuel qui auto justifie le système d'égrégore et donc de loi de la société>

Retrouver le pouvoir de " faire pipi ! " oté par l'éducation lors de l'apprentissage de la propreté.
Lors de l'apprentissage de la propreté, on utilise le mental pour bloquer l'émotionnel, du coup on "saisit" nos problèmes émotionnels au lieu de les laisser sortir. (on veut contrôler pour faire plaisir aux parents).

Notre société se crée ainsi : un tas d'émotionnel refoulé, contrôlé par du mental. Ca provoque des guerres à intervalles réguliers (émotionnel en excès qui se vide) ou différents problèmes de société.
(voitures brûlées, agressions etc... on est obligé de vider cet émotionnel refoulé, qu'on refuse de voir au niveau mental (institutions) en étant dans le déni et la croyance de contrôle.

Lors du cheminement dans le cimetière chacun a connecté ses "peurs et ses regrets"  (l'endroit est idéal pour ça) en ramenant différentes entités ou blessures émotionnelles avec lui. Une fois la "peur de faire pipi" dégagée, elles sont parties seules et ont libéré les personnes. On ne peut connecter à l'extérieur que des choses présentes à l'intérieur.

 

"Celui qui ne saisit plus rien peut traverser l'enfer et en sortir indemne"
"Celui qui saisit ses peurs crée son enfer sur terre".
(10 personnes)

Deuxième jour après midi:
Cheminement à Coux au dessus du cimetière. (connecter différents point de vue : entre le relatif et l'absolu).
"Lâcher les masques de la vanité".

Travail de libération des masques légués par la dynastie.
Travail sur la notion de vacuité cachée derrière le masque, comment accepter le masque du relatif tout en le laissant libre de se transformer au lieu de le 'figer'.


Transformer les archétypes anciens (les dieux) en les laissant partir et disparaitre pour être remplacés par d'autres archétypes plus malléables et moins figés. Après tout c'est le ragnarok : la fin des dieux et la fin du monde en ce moment, non?

(12 personnes)

Merci à tous les participants !


PS:
Juste quelques trucs qui sont passés:

"la domination par l'abstraction" résume notre société. Comment le mental et les institutions essayent de contrôler le réel de manière illusoire.

Vider ce problème de manière collective semble être le thème de l'année 2011 de mon ressenti.
En résumé les égrégores et les institutions finissent de se vider de leur pouvoir de manière assez poussée pour redevenir des coques vides de crédibilité ou de pouvoir réel en dehors de celui qu'on leur donne...

Le thème de 2012 c'est "retrouver sa sexualité" apparemment.
Ce qui veut dire qu'on devrait pouvoir retrouver son pouvoir sur la matière et commencer à créer autre chose de manière collective. C'est la fin de la "castration collective" par le mental pour retrouver notre pouvoir sur la matière.

C'est peut être ça qu'on appelle fin du monde : fin d'un vieux monde mental et début d'un nouveau monde spirituel, qui sait..


Toujours pas de catastrophe à l'horizon ou de grand bouleversment: juste la suite d'une transformation silencieuse et collective qui a commencé depuis quelques années et s'accélère de manière exponentielle.


Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article

commentaires