Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 22:03

"la nature de la matière,
qui semble bien ephémère,
passe par la sexualité vénérée,
comme la mère de la fécondité,
changeante et aimante dans son infinité.
Ceux qui cherchent le divin,
ne doivent pas seulement partir vers le ciel serein,
mais accepter de contempler le monde tel qu'il est,
sous son aspect divinisé".

Pour le mental:
le divin est perçu comme séparé (père divin et mère divine).
A cause de l'obscurantisme, il y a eu une séparation entre les deux.
Les gens en fuite de la vie passent leur temps à renier la mère divine (la matière) et à vénérer le père divin (le subtil).

Mais le divin est un tout, et la mère et le père ne sont séparés que de manière illusoire.
Ceux qui en renient un pour embrasser l'autre, entrent dans une logique de fuite.
On peut fuir pour l'éternité (jusqu'à ce qu'on retourne tous à l'unité).. ou bien accepter de réintégrer sa totalité ICI et MAINTENANT.


Sexualité:
C'est la mère de toutes les énergies dans la matière.
L'éveil de la kundalini, qui est l'éveil des energies sexuelles qui s'inversent vers le haut, conduit au retour à la vacuité si elles montent jusqu'en haut. Contrairement à la croyance obscurantiste, nous retournerons tous à l'unité à la fin, et l'évolution nous y conduit sur un chemin aussi long que l'eternité. Accepter de vivre sereinement le chemin et laisser l'absolu et le relatif s'unir en nous dans l'instant présent, au lieu de fuir...


D'un point de vue énergétique :

La sexualité se gère d'abord vis à vis de soi-même (premier chakra) : entre autres, capacité à créer par soi même, puissance pour connecter la mère divine. Capacité à jouir de soi-même et de son incarnation.

Ensuite elle passe au deux (deuxième chakra) : elle détermine entre autres, notre liberté par rapport à l'autre, notre capacité à communiquer, à créer des projets. Simplement à agir au niveau du deux.

La sexualité est une fusion, un rapport sexuel consiste à partager avec l'autre d'un niveau pouvant aller du plaisir personnel sur l'autre (dominant / dominé etc.. ) qui est le niveau animal, jusqu'à une union spirituelle dans l'absolu. (illumination).

Mais pour s'amuser à pratiquer du tantrisme, encore faut il avoir réparé les deux tonnes de problèmes qu'on rencontre vis à vis de son pouvoir personnel, puis de son pouvoir par rapport à l'autre.


Réparer la sexualité :


Une des priorités dans notre monde torturé et profondément mental.
La sexualité est totalement refoulée, et remplacée par des constructions mentales (fantasmes, porno, rapport de couple géré par le curé et le prêtre etc..).

Les choses à réparer sont multiples et foule. On peut juste en citer quelques unes en vrac pour donner un aperçu du travail énorme. Inutile de rêver pratiquer le tantrisme comme sur les temples hindoux tant qu'un travail de réparation n'est pas fait vis à vis de soi-même.


C'est fondamental, et ça se fera de toute façon, car notre incapacité à créer, à sortir du connu, et la moutonisation actuelle en sont directement la cause. Un matou castré, reste devant la télé à manger ses croquettes, il ne part pas à l'aventure ou en découverte de sa liberté...

 

Accessoirement cette "haine" de la mère divine, largement créée par les institutions religieuses pour faire vénérer le ciel et prendre le pouvoir sur terre, est cause directe de la logique d'auto-destruction actuelle de notre civilisation vis à vis de la planète et d'elle même.

 

Quelques trucs en vrac :

- Homme et femme intérieurs.
L'homme gère l'extérieur, la femme gère l'intérieur.
Tout le monde est à la foi masculin et féminin, mais on incarne l'un ou l'autre suivant la nature de l'expérience qu'on veut faire ici (plus extérieure ou plus intérieure).
Physiquement, n'importe quel homme est plus fort que n'importe quelle femme.
Energétiquement n'importe quelle femme est plus puissante que n'importe quel homme.
Aucun n'est supérieur à l'autre, mais leur expérience dans la matière est très différente.

L'homosexualité c'est simplement un homme qui essaye d'incarner sa femme intérieure ou une femme qui essaye d'incarner son homme intérieur. Ca ne pose pas de problème en terme de spiritualité.

Lorsque l'homme et la femme intérieurs sont réconciliés en nous, le rapport à l'homme et la femme sont réparés à l'extérieur également. Quand ils retrouvent leur équilibre parfait en nous, c'est l'éveil : il n'y a plus d'intérieur et d'extérieur et on devient l'univers entier.

- Perte d'energie.
Ces croyances sont tellement ancrées qu'elles sont créatrices, on retrouve ça dans toutes les pratiques, même en ésotérisme ou en taoïsme. Dégager cette croyance au niveau profond pour pouvoir avoir des rapports sexuels sans déperdition d'énergie.

La masturbation:
C'est l'homme et la femme intérieurs qui font l'amour ensemble. Quand l'intention est bonne, on obtient une connexion au divin et l'équivalent de la circulation micro cosmique du qi qong.

Le rapport à deux :
Plus compliqué, il faut que les deux aient réparé leur propre connexion au divin. C'est la femme (qui a le corps énergétique le plus puissant) qui connecter la vacuité, et amène l'homme avec elle lors du rapport.
Inutile de dire que ça peut être une bonne thérapie de couple, mais si l'intention est bonne la kundalini des deux va virer tous les problèmes sur la route. S'attendre à de nombreux contrecoups.

Obstacles :
Principalement l'égrégore de la dynastie familiale, qui se met devant notre énergie ancestrale et joue au "tamagoshi" avec les humains. Il y a une logique de castration dans toutes les institutions et tradition, car c'est comme ça qu'on prive un humain de sa liberté. Et tous les égrégores fonctionnent comme ça. La sexualité est toujours refoulée et déviée dans notre société, au point que tout le monde la vit mentalement (fantasmes, porno, facebook, etc..).

L'homme est éduqué comme un guerrier sans coeur, et la femme comme une esclave soumise. Même si on croit que c'est fini, ces choses sont bien présentes dans notre société, sous une couche de vernis très fine.

La femme est soit une déesse (donc asexuée), soit une prostituée (donc son sexe ne lui appartient pas) dans notre société. Dépasser ça, c'est dépasser toute son éducation.

La virginité, permet de garantir la vente de la fille avec son emballage d'origine, pour enrichir la dynastie.
La femme reste donc dans l'ignorance de son vagin qui ne lui appartient de toute façon pas. Elle a à peine le droit d'utiliser le clitoris, et encore.

Etant un muscle totalement inutilisé, le vagin se comporte de la même manière que n'importe quel muscle qu'on n'entretient pas.
Imaginez être toute votre vie sur un fauteuil roulant, et essayez de courir 100m d'un coup, ça donne une idée du premier rapport sexuel.
Essayez de courir un marathon et ça donne une idée de l'accouchement. En résumé, c'est le claquage assuré.

Le clitoris va connecter l'homme intérieur (donc la virilité), et le vagin et le point G la femme intérieure.
L'excision est simplement un moyen de priver la femme de sa virilité (donc de son pouvoir sur le monde extérieur) et de bloquer son accès au vagin dans les pires cas (donc de l'empêcher de trouver son intérieur en dehors du pouvoir qu'un homme a sur elle).

Les seins expriment la manière dont la femme montre sa féminité. Leur taille et forme sont très variables.
Normalement ils n'ont rien de sexuel et le fait qu'ils soient intégrés à notre sexualité est, semble t-il une déviation, liée à la volonté de se faire "materner" de l'homme. Mais on entre dans des constructions inconscientes très profondes qu'il faut aller nettoyer pour dépasser ça.

La femme coupe souvent sa connection au feu de la terre (donc les énergies du bas). Il est donc logique que la plupart des femmes aient des problèmes de circulation dans les jambes. C'est simplement que le père ne veut pas que sa fille soit une "pute qui a le feu au cul". Il la castre donc implicitement dans l'éducation (mais il ne fait que transmettre les problèmes de ses ancêtres, ça n'est pas conscient).

Pour l'homme, c'est semble t-il les testicules qui connectent à la femme intérieure, et le pénis à l'homme intérieur.
Sa sexualité est très différente de celle de la femme.

L'homme va fonctionner par l'extérieur, en cherchant une partenaire qui a la forme "adaptée" à ce qu'il a imprimé bébé.
La femme va projeter un fantasme intérieur sur le partenaire qu'elle recherche.

Voilà un aperçu vague de la problématique, mais on va trouver beaucoup de confusions dans la sexualité.

Inutilie de préciser que l'incapacité à structurer correctement sa sexualité conduit à des perversions de tout ordre.
Mais elles ne sont que la conséquence de l'interdit. Refouler et interdire encore plus conduit simplement à encore plus de déviations et de perversions.

                                                                         * * *

La prise de pouvoir de l'homme sur la femme varie de moyennement importante à très importante dans notre société.
Il est donc logique en contrecoup que notre société ne voie plus que l'extérieur et ignore l'intérieur.

Les nouvelles énergies rééquilibrent, mais ne provoqueront pas un déséquilibre dans l'autre sens.
Un excès tel que les féministes et autres, ne provoque rien de bon également : le guerrier provoque l'apparition de l'ennemi. La réconciliation doit avoir lieu à l'intérieur de chacun, et ensuite l'extérieur se mettra à niveau.

Fidélité à soi même : c'est la porte de sortie de tous les égrégores et l'ouverture du monde spirituel.

Ce déséquilibre fémnin / masculin etait nécessaire pour générer l'obscurantisme, mais il n'est plus nécessaire désormais.

 

PS:

Je ne pratique pas de tantrisme, et encore moins en stage.

Ma pratique ne concerne que moi et ma femme et reste personnelle, car il faut avoir beaucoup cheminé pour aborder ce niveau de spiritualité, ou bien être dans cette logique en couple.

 

Mais on est souvent amené à travailler sur ces énergies pour réparer le bas, c'est donc important de donner une idée de la nature du travail qui est fait à ce niveau et de sa raison.

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article

commentaires