Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 10:22

"un endroit pour connecter le sacré,
il est tellement incrusté dans le dogme et la charité,
qu'avant d'y aller un travail préliminaire est associé."


Thème général:
travail sur le deuxième chakra (sexualité, liberté, sacré) et particulièrement sur le sacré.
Les lieux comme la grotte de Marie Madeleine, répondent sur une connexion au sacré (comme Jérusalem par exemple). Il est donc normal que tous les dogmes et institutions religieuses* s'y établissent, puisqu'ils fonctionnent en castration et prise de pouvoir sur la notion de sacré chez l'individu.

A savoir que le sacré touche le deuxième chakra : c'est la notion de chemin et de choix.
Quel est le chemin qui me mène le plus surement vers ma part absolue? C'est ce qui est sacré pour moi tout simplement.


La notion de sacré est donc très simple au départ et dépend de chacun : pas un n'est comme l'autre.
Donc il passe nécessairement par la liberté, et accessoirement l'identité et la sexualité.
(la matière passe obligatoirement par la sexualité, c'est la mère de toutes les énergies ici bas).

1er jour (12 personnes)

Cheminement dans la forêt en bas de la grotte.
Enlever toutes les croyances et les peurs sur ses envies véritables.
Enlever une partie de la castration et réparer l'adolescence telle qu'elle aurait du être jouée (apprentissage de sa propre voie et de ses choix).

A noter que la forêt connecte obligatoirement à de la sexualité dans son niveau primaire :
les végétaux passent leur temps à se reproduire, à créer de nouvelles formes, couleurs et effets (chaque plante a un ou plusieurs effets). Les arbres répondent sur la notion de phallus, et les fleurs sur la notion de vulve.
(Le minéral répond plutôt sur une notion de conscience basique de soi et de jouissance de soi, entre autres).

Donc travailler avec les énergies primaires implique le travail sur la matière, la goutte rouge, la mère divine, et donc la jouissance de soi dénuée d'objet. Prendre conscience que cet aspect est inexistant chez l'homme à cause de la castration collective, et commencer à le réparer.


2ème jour (9 personnes).

Cheminement vers la grotte, visite de la grotte.
Les groupes de pélerins qu'on a croisé répondait sur deux types d'intentions:
- aller sanctifier mes peurs (donc demander à dieu de me protéger de ma peur).
- aller rendre grâce au souverain (humain, pas divin), à noter la fleur de lys au niveau de la grotte.

Deux chemins pour y accéder:
le chemin des rois : aucun portail spirituel sur la route, donc une visite dans la matière et le pouvoir temportel (humain) de la grotte. Le roi justifie au peuple qu'il est le descendant de dieu en allant visiter une grotte liée à une sainte.

L'autre chemin : prendre le temps de cheminer avec une intention d'évolution. Il y a plein de portails sur la route qui font progressivement monter notre niveau vibratoire, pour pouvoir accéder au lieu à un niveau plus élevé qui dépend de chacun. Impossible pour moi d'y accéder au niveau le plus elevé, j'étais déjà au max de ce que je pouvais encaisser en évolution. Mais il semble que pour certaines fiilles du groupe ça a été possible :)

Ce que le lieu raconte:
La femme qui l'a visité il y a longtemps cherchait à tourner la page sur son passé.
Une fois entrée dans la grotte elle a trouvé le lien avec la mère divine (la grotte répond sur la notion d'utérus de la mère divine), et en sortant elle a compris qu'elle n'était ni une sainte, ni une pute, mais bien une femme libre, et que le monde s'offrait à elle sans restriction (il suffit de voir la vue en sortant de la grotte).

Il est amusant de noter que la grotte est cernée par le dogme qui semble avoir voulu empêcher la mère de s'exprimer sans passer par le père (on parle du niveau humain). Il vendent donc l'inverse du méssage véritable (comme les pubs mac do qui vendent de la diététique).

La statue representant Jésus dans les bras de Marie la mère et avec Marie Madeleine à ses pieds est particulierement proche de ce qui est impregné chez l'humain par les égrégores:
La femme est soit la sainte (Marie la sainte) et doit donc garder ses enfants dans ses bras toutes sa vie, donc faire leur bonniche. Soit la pute (donc Marie la pute) qui baise les pieds de l'homme et doit rester humblement sous le pouvoir de la belle mère.(faut pas s'étonner que les femmes aient toutes un pb avec leur belle mère).

L'homme lui n'a pas le droit de quitter sa mère, et il doit maintenir sa femme en infériorité.

C'est ce qui est imprimé collectivement et qu'on trouve dans l'inconscient de tout le monde: chrétien ou non, ça dégueule partout.

Marrant parce que la statue peut répondre sur des niveaux de compréhension spirituelle beaucoup plus hauts, mais ce n'est pas ce qui est compris par l'inconscient humain, pas de bol, on passe par le niveau institutionnel généralement sur les religions :)

PS:
Une spéciale pour le reliquaire où l'os raconte l'histoire d'un vieux curé oublié, qu'on aurait déterré pour faire une fausse relique de Marie Madeleine. Va savoir.
C'est mieux que les os de mouton qu'on trouve dans les reliquaires d'habitude, faut dire qu'à une époque le commerce des reliques était tellement rentable :)
Par contre ça connecte bien une énergie spirituelle appropriée, comme quoi c'est la foi qui fait le plus :)

PPS:
Une autre spéciale pour le beau jeune curé qu'on a croisé, qui répondait sur une notion de "bandit repenti". bad boy quoi. Il a bien plu aux filles du groupe apparemment :)
(marrant mais moi je voyais un bandit de grand chemin à sa place : une autre vie semble t-il, vécue en conscience en plus, par contre le bad boy c'est aussi dans cette vie.
Son inconscient raconte que si dans le lieu, une pute est devenue une sainte, un brigand peu surement y devenir curé :)
juste pour le fun :) )


*
Ne pas confondre les vérités cachées derrière les religions, et les institutions elles mêmes, qui sont un pouvoir temporel et pas spirituel.
La confusion est très marquée dans les esprits. Et ce qui nous castre, c'est l'égrégore de l'institution religieuse.
On peut très bien cheminer par une religion et y trouver du sacré, ça n'est pas le problème :)


Les réalités derrière les religions n'ont jamais rien à voir avec les bibles associées, à chacun d'aller connecter ce qui se cache derrière. Le plus simple est de chercher ce que la personne (Marie) a trouvé dans la grotte au départ, qui l'a fait tant évoluer, plutot que d'écouter les bla bla associés :)

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2011
commenter cet article

commentaires

Vanylle 15/02/2011 22:52


Bonsoir à tous
et un petit retour de stage supplémentaire :)

pas grand chose à rajouter de plus
je garde un très bon souvenir de tous les participants inconnus qui ont croisés ma route

bravo pour la patience, humour et gentillesse... de christophe qui franchement, on se demande comment il fait pour répondre à un assaillement permanent de questions !! ;) ... "si je ne t'avais pas
connu christophe, j'aurais demandé à le faire" et n'oublions pas carinne qui elle aussi a pas mal de richesses à partager, tout en douceur et en féminité (ça fait du bien) : "merci carinne" :)

belles ballades en forêt riches d'enseignements qui raisonnent justes en nous et dont mon pauvre mental s'est découragé de retrouver.. b ouai j'en oublié bien plus de la moitié... mais c pas grave
et peut-être, sans doute mieux ainsi : ce qui compte est le sentiment d'avoir laché quelques valises en route : ah suis un peu plus légère !

suis repartie, moi aussi sur un petit nuage.. le quotidien a vite fait de me reprendre par son rythme infernal mais ce que j'ai laché (je ne pourrais pas tout raconter ici), me permet de me sentir
plus libre et légère dans ma tête : on a pas idée de ce que certaines idées conscientes ou pas peuvent nous coincer dans des prisons stupides, des jeux de rôles inutiles etc.. ! et tu t'étonnes
qu'après notre taux de jouissance de la vie soit si bas ;)

autre paramètre qui me plait bien dans ce stage : la simplicité .. simplicité d'être, de vivre et d'exister.. ça fait trop du bien.. tout m'a parut simple et tout ce qui est parti, tout ce qui
s'est envolé, m'a semblé partir dans la simplicité : comme ça : bloup.. finit

biz à tous


Gilles 09/02/2011 22:28


Bonjour aimable participant rencontré un WE au Plan-d’Aups-Sainte-Baume

J’ai pris beaucoup de plaisir durant ce WE à travailler/échanger/donner/communiquer principalement avec Christophe, celui qui dialogue avec ???(le rien, le sans forme, l’absolu et le relatif bien
sûr) puis nous restitue le message. Mais aussi avec Carine et toutes les personnes qui comme moi sont venues avec leur bonne humeur contagieuse.

Pour moi, le partage, l’échange sur tous les plans sont les mots qui résument bien ce WE.
Il y a le discourt du comment et pourquoi on fait cela. Tous simplement vivre en harmonie avec SOI. Pour cela il fait d’abord avoir les pieds sur terre pour avancer. Sans les pieds cela n’est pas
facile d’avancer. Puis une fois que l’on à compris on recherchera plus l’amour / l'harmonie qu’autre chose.

Tout au long de nos balades, il y a les échanges : verbal, non verbal ; une écoute, une sensibilité se développe ; des compréhensions prennent forme au milieu d’un discourt/travail parfois sans
forme.
Comprendre la scène qui se joue, être acteur et à la fois spectateur, faire nos choix : donne une autre compréhension de l’instant dans lequel on est plongé.

Je te remercie Christophe (et tous les participants) pour ton accueil, ta disponibilité, les échanges et le discourt accessible à tous.

GIL


brigitte haller 08/02/2011 10:50


Retour de stage!

Bonsoir Chistophe,

Merci de ces deux jours de balades dans cette magnifique forêt de la Ste Baume, des différents pétages et nettoyages dans le partage et la bonne humeur.
Le retour hier soir a été paisible un peu comme sur un petit nuage.
La nuit fût bonne, pas de souvenir de rêve particulier. Ce matin et déjà un peu hier soir une plus grande facilité de respiration par le nez, comme si quelque chose c'était ouvert, une sensation
de
tube qui rejoint le chakra du bas et une légèreté ( d'ailleurs ma balance me l'a confirmée):)
Merci à Carine de nous avoir accueillis comme si l'on se connaissaient depuis toujours.
Un remerciement au groupe de cet échange dans la joie et la gaitée.
Brigtte.


Graine de couleur 08/02/2011 10:48


Mon cher beau-frère

j'ai participé à tes 2 derniers stages et je veux dire ici que ce sont de bons moments de partage. On se retrouve avec des gens qu'on ne connait pas et on balade, chacun à son tour guide les pas
des autres. Chacun à son exception, son don, sa particularité ou encore commence juste son cheminement. On crée un groupe unique et disparate le temps d'une journée, d'un week-end et puis hop, on
repart enrichi de ce que chacun a apporté, enrichi de ces rencontres improbables ! Et allégé aussi de ce que chacun nous aide à lâcher !
Evidemment tu fais le lien et ton humour agrémente le paysage ! Pas besoin de sentir les énergies, de voir les ET ou les lutins... On peut tout simplement balader et entendre l'écho de ce que tu
racontes résonner en nous.
Ce que je retiens du dernier stage c'est que je suis à 1/20 de ma jouissance de la vie :-)) et dire que j'ai progressé ;-) Et dire aussi que c'est le cas de la plupart d'entre nous !! Pas de
panique au contraire, voyez la marge de progression !! j'ai hâte de voir ce que ce sera à 2/20 ;-))
Bref j'ai l'impression finalement que le message le plus important ce n'est pas de chercher à s'élever, ou à percevoir des choses, des énergies, ce n'est pas d'acquérir des pouvoirs, de parler aux
ET et aux lutins...
le plus important c'est de jouir de la vie ici et maintenant ! et pour cela, il y a quelques valises et casseroles à débarquer :-)) Heureusement on a quelques personnes douées pour nous y aider
:-))

Alors mettez vos chaussures de marches et Bon Ménage !

Plein de bonnes choses à tous, notamment à ceux croisés dans les stages !

Val

PS je peux faire une dédicace spéciale ?? Bizz à ma soeur :-))