Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 18:10

ph13 vernegues

 

"un endroit pour retrouver
le pouvoir du père éhonté,
accepter de se recycler,
sans honte peur ou rebellion,
comprendre le chemin d'ascension,
que l'homme a fait jusqu'au succès,
son illusion et sa perversité,
pour trouver le réel et évoluer."


Un lieu lié au roi et au vassal.
<le vassal fidèle qui est récompensé par le roi dans l'aspect positif,
les abus du roi sur ses vassaux et son emprise sur eux dans l'aspect negatif.
Le roi, le lion, le père, le pape  : énergie du père dans sa construction humaine qui se substitue au père divin.>

1er jour : cheminement sur le thème de la dynastie et de la rigidité mentale.
(12 personnes)

Cheminement à travers les champs et quelques chemins pour comprendre la dynastie et son fonctionnement, et libérer différents schémas suivant les personnes.
Modérer notre territoire et redonner de la souplesse à cette construction mentale (collective) qu'est notre société.

2ème jour : Cheminement au niveau du chêteau.

 

vernegues

 

 

 

(16 personnes)

Cheminer sur le chemin pavé (chemin de l'ambition) qui mène jusqu'au sommet et au château, pour ensuite trouver tous les chemins d'échappement et toutes les fuites, révoltes et rebellions face au roi.
(sur un bien nommé "sentier d'échapement" qui mène à différents points dans la colline, éloignés du château, liés à la rebellion).

Modérer le roi intérieur qui protège notre territoire.
Redonner de la souplesse à notre Ego et à nos ambitions pour laisser s'exprimer notre désir véritable, et non pas toujours embrasser un système mental ou se révolter contre lui.

Ce processus est en cours de manière collective cette année, le but était d'apporter de la souplesse mentale à tout le monde pour que cette année se vive mieux, avec moins de "heurts" et de ruptures.


Merci à Mme bosserrelle, son mari et son petit bout qui ont bien voulu nous recevoir :)
Pas évident de recevoir comme ça une horde d'inconnus, et pourtant le plus intéressant a encore une fois été l'expérience humaine.
Partage, simplicité, bonne humeur, tout ce que j'aime :)

Ps:
Merci au super nettoyeur Jean Pierre qui a usé et absusé de ses talents de connexion à la mère divine, sur le groupe.
Un niveau de pratique aussi intéressant que puissant.

(Il bosse par téléphone et sur don pour ceux que ça intéresse :
Jean Pierre Gourdel : 02 96 28 71 97 )
Mais également au pratiquant de médecine chinoise qui m'a remis d'aplomb quelques méridiens dysfonctionnels avec brio (très efficace!). A priori il ne s'est pas encore installé mais ça ne devrait pas tarder.


Merci enfin à tout le monde pour le partage verbal et non verbal :)




Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2011
commenter cet article

commentaires

Carole 31/01/2011 13:45


Bonjour à tous,
En ce qui me concerne, le dimanche a provoqué un réél chamboulement. Les paroles ne m'ont rien appris de nouveau sur mon fonctionnement, mes peurs, mes croyances, mes blocages. Cependant, il s'est
passé quelque chose de très profond bien au delà des échanges verbaux et de l'intellectualisation des maux. Je suis tombée en dépression, et oui. Me voilà de retour en selle mais pas vaillante du
tout. Il va falloir remettre de l'ordre. RDV au Plan d'Aups.
Merci à tous ceux présents avec qui j'ai pu partager ce dimanche.


Diane Bosserelle 25/01/2011 12:23


Coucou, je n’ajouterais que peu de chose au commentaire de Françoise qui est ma foi très complet. Les effets de ce stage ont largement dépassé le cadre du groupe (comme pour le mari de Françoise).
J’ai noté très clairement que les armures et les liens qui sont tombés ce week-end là ont rayonné plus large (en ce qui me concerne pour ma mère et ma grand-mère).
Moi aussi j’ai ressenti le besoin de faire un break histoire d’assimiler, cette évolution exponentielle me fait sans doute un peu peur !
Un seul bémol : j’aurai voulu connaitre la voix de Françoise – ha !
Merci à tous, Laura, Laurence, Pierre, Jean-Pierre, Anne-Françoise, Marie-Lynne & Anthony, Francoise, Christophe et tous les autres.


Françoise 20/01/2011 20:10


PS : concernant mes réflexions sur les écrits sur les protocoles chamaniques, il y a Castaneda mais voyez comme cela à porter à controverse...


Françoise 20/01/2011 18:11


(suite du com)
Les autres retombées : tout d'abord durant la première journée j'ai eu un peu mal à la tête mais il m'a semblé que ce n'était pas un mauvais mal. S'ajoute à cela, des sifflements et bourdonnements
(dans les oreilles?) au cours de l'entretien individuel. Ensuite, en rentrant chez moi le samedi soir j'ai vraiment capté ce que voulait dire "réception d'énergie" car j'ai ressenti des "flots" de
chaleur me parcourir le corps. De plus, alors que je parlais à mon conjoint (restant assez évasive sur le stage car je le sais ne pas être réceptif à ce genre de message pour le moment), j'ai eu
nettement un bug qui m'obligea à stopper net la parole (c'était très frappant à vivre) et j'ai eu l'impression d'être reprogrammée d'une certaine manière (mais peut-être ai-je été trop influencée
par les propos de Christophe...). Toujours est-il que j'ai "bugger" et que cela m'a contrainte à rester statique comme si j'étais obligée (tais-toi ego!) de recevoir quelque chose et qu'il n'y
avait plus que ça qui comptait. (D'ailleurs pendant tout le stage je n'ai pas été très bavarde non plus : je n'y arrivais pas malgré la sympathie de tous). Ensuite, je me suis endormie assez
rapidement et apparemment j'ai bcp parlé mais pas de souvenirs de rêves cette nuit-là.
Le deuxième jour : j'étais inexplicablement de bonne humeur, limite béate et donc plein d'entrain de revoir le groupe et de poursuivre le travail. (évidemment, je ne considère pas le travail comme
un dur labeur!;))
J'ai bien senti que le cheminement perso de chacun n'était pas le même que le mien mais j'ai compris clairement que les choses bougeaient pour tous (et cela même si ce jour-là je fûs encore plus
muette que la veille, n'arrivant pas à être autrement -j'ai compris pourquoi depuis, merci Christophe ;)-) Nous partîmes vers le château (après la phase 1 effectuée pour les nouveaux venus),
curieusement, alors que bcp de personnes ressentaient comme un malaise (notamment Pierre qui l'a exprimé clairement) sur le chemin de l'ambition j'étais plutôt sereine et ne ressentait rien de
particulier. Par contre, juste avant, au niveau de l'ancienne église (ou chapelle) (voir photo) j'ai ressenti le besoin de m'encrer au sol mais pas dans l'église, en face... Ensuite, passé le
château, j'ai éprouvé un grand désir de m'éloigner du château (malgré la superbe vue) et j'ai laissé faire et écouté les messages délivrés par Christophe comme la veille. J'ai senti une différence
par rapport au groupe de la veille. Je ne saurais dire quoi exactement. Peut-être plus d'introspection? Ensuite, pendant l'entretien individuel il y a eu 2 ou 3 questions qui me sont venues sur le
moment et que je n'aurais jamais penser ressortir à cette occasion. J'ai comme depuis le début du stage opté pour la spontanéité et n'avais pas envie de venir avec mes questions préparées à
l'avance (sinon, on y serait encore...;)) Je ne m'attendais vraiment pas à poser ces questions (qui aurait très certainement intéressé un psy, bien qu'avec le psy c'est pas lui qui donne les
réponses même s'il met sur la voie -je connais déjà-). En tous cas, les réponses m'ont réellement éclairées. Et quand je suis partie j'étais sur un petit nuage, j'avais quand même besoin de laisser
décanter. Le soir venu, j'étais assez euphorique, l'impression d'avoir grandement avancé mais sachant très bien que ce n'est que le début. Puis vient la nuit. L'endormissement fût rapide et là je
me souviens de mon rêve. Je ne le raconterai pas en détail car trop perso mais simplement j'ai retrouvé différentes personnes de mon passé avec des symboles particuliers et des gens qui
m'accompagnaient tout le temps (je n'essayais pas vraiment de les voir mais en tous cas je ne les connaissais pas, j'ai eu l'impression que c'était des guides : ils me parlaient). Le lendemain, je
revis le chat qui s'est adopté à moi depuis qq mois maintenant (il m'a clairement fait comprendre que c'était moi qui devais m'occuper de lui (je passe les détails). Donc, j'ai pas pu résisté et
depuis qq temps, je le nourris et je lui ai fait une niche sur la terrasse pour l'hiver (à l'intérieur c'est pas possible). Et là, donc, je revois ce beau matou noir en ce lundi matin et stupeur...
(enfin, stupeur est un peu fort je l'admet, mais étonnement!) quand je l'ai regardé il n'avait plus la même tête qu'avant! Enfin, surtout dans son regard. Très bizarre... J'avais beau le regarder
sous toutes les coutures, rien à faire, je savais bien que c'était lui mais il n'avait plus le même regard. En fait, là j'ai vraiment compris le coup de l'ego qui crée le monde. En fait, c'est
juste moi qui porte un autre regard sur le monde et cela s'est particulièrement démontré dans le regard du chat. Strange quand même... Ensuite il y a eu les attitudes des gens envers moi. Une
générosité inhabituelle (que ce soit sur la route, dans la rue, dans les magasins, au boulot), une bonne humeur de tous ceux à qui j'ai parlé (assez inhabituel aussi surtout pour un lundi matin) et
surtout un changement de comportement notable de mon conjoint vis à vis de moi --> très impressionnant vraiment!!
Je suppose que c'est moi qui suis en train de changer et par conséquent mon monde change également (on peut penser que c'est contagieux mais vu que la vie matérielle est une construction
mentale...). Je sens que je tiens le bon bout mais je sais que tout ne va pas rester aussi simple et sympa tout le temps. Il n'empêche que je reste foncièrement sereine aujourd'hui.

Inutile donc de vous dire que ce stage m'a changé en profondeur, moi qui y allait juste "pour voir" cela m'a donné la petite étincelle que j'attendais et n'ai qu'une envie : 1: poursuivre dans
cette voie ; 2:cheminer en confiance.
Un merci semble fade comparé à ce que j'ai reçu par Christophe, mais j'y met tout mon coeur, j'espère que tu le recevras : MERCI INFINIMENT CHRISTOPHE ! Merci aussi à Diane qui nous a ouvert ses
portes et au groupe en général. Merci à la nature, au ciel et à tous ces êtres que je ne perçois pas (encore?) mais dont je soupçonne l'existence!

Pour ceux qui hésite à faire le stage : foncez vous ne serez pas déçu ;)

Christophe : je vais continuer à lire tes blogs et aussi à méditer et il n'est pas impossible que je te recontacte pour cheminer en Ardèche (région que je connais et que j'affectionne
particulièrement), en tous cas, pour le moment j'ai encore besoin de laisser décanter. A bientôt.


Françoise 20/01/2011 18:05


Ayant découvert Christophe et ses pratiques via son blog peu de temps avant ce stage qui (comme par hasard!) se déroulait à quelques Km de chez moi, j'ai été comme appelée à venir y participer. Moi
qui me pose un certain nombre de questions et qui a finalement compris (il y a 1 an environ) que ce dont j'avais le plus besoin (l'apaisement) passait par la méditation (sans rien attendre de plus)
ai donc décidé de m'y rendre.
Chez moi, j'ai senti qu'un certain travail s'est opéré avant même le début du stage (qq jours avant). Cela s'est traduit par des rêves assez spéciaux ainsi que (je dirais) un rêve éveillé au terme
d'une méditation (ce qui ne m'était jamais arrivé).
Le déroulement du stage s'est effectivement passé comme Christophe l'explique sur ce blog (à gauche). Je ne savais absolument pas ce que cela allait avoir comme répercussion chez moi et je n'avais
(me semble-t-il) pas d'attente particulière à part (c'est vrai) la curiosité de voir Christophe à l'oeuvre...
Dès la phase 1 ("état des lieux" individuel) j'ai senti avec les mots prononcés par Christophe une sorte de bourdonnement dans ma tête limite similaire à la sensation qu'on peut avoir lorsque l'on
nous apprend une nouvelle catastrophique (le coeur qui tiraille en moins). Bref, qq chose qui me met en alerte, qui m'interpelle. Force était de constater alors que ces mots sonnaient juste. Je
n'ai pas spécialement chercher à comprendre intellectuellement ces propos. A voir les réactions ou la mine des autres participants pendant ces préliminaires j'ai compris qu'en eux aussi cela
bougeait des choses. Toujours est-il qu'au terme de cette phase j'ai senti nettement la cohésion du groupe nouvellement formé. De plus, avant de partir nous sommes tous passés entre les mains de
Jean-Pierre que l'on m'a décrit comme étant le "super nettoyeur" ce que j'avoue ne pas trop bien avoir saisi sur le coup. J'ai compris qu'avec son pendule il devait être magnétiseur. Je me suis
laissée faire et ai pris tout ce qu'il y avait à prendre car j'étais partie avec cette optique.
Plus tard, j'ai appris que Jean-Pierre connecte les énergies de la Terre-mère, celles qui purifient le mieux et donc nettoient (d'où son surnom évoqué par Christophe). A son contact, et en
discutant avec, j'ai tout de suite ressenti la bonté d'âme de Jean-Pierre et une puissante douceur bienveillante qui émanait de lui. Son réel soucis de faire du bien aux autres avec une profonde
humilité, je dois dire que cela m'a touchée. Encore un grand merci à toi Jean-Pierre! :)
En ce qui concerne les "effets", j'en ai eu! Survenus d'une part au terme de la première journée : (je ne parlerais que physiquement) j'avais un problème au niveau du ventre et n'arrivais plus du
tout à manger de sucre car cela m'occasionnait des nausées --> totalement disparu le samedi soir! Je ne saurais dire qui de Christophe ou de Jean-Pierre à permis ce rééquilibrage, au fond je
pense que cela vient des deux...
Ensuite, donc nous sommes partis sillonner les environs de cet endroit que personnellement j'ai trouvé paisible (malgré les qq tirs de chasseurs...). Un mistral nous a accompagné durant toute cette
première journée, certes cela nous rafraîchissait mais j'ai pris cela comme une aide dans le travail effectué. J'ai été bluffée de voir à quel point Christophe peut recevoir autant d'infos et nous
les transmettre avec limpidité. Pour autant, encore une fois, je n'ai pas spécialement chercher à comprendre intellectuellement ces propos, je veux dire que je n'ai pas cherché à faire des
recoupements avec ma vie, j'ai juste laissé passer les messages sans les retenir. A vrai dire, je ne sais si c'est une bonne idée ou pas, mais en tous cas c'est comme ça que j'ai eu envie que cela
se passe pour moi. En fait, c'est une façon de faire opposée à ce que je fais quand je lis son blog tranquille chez moi, où il m'arrive de relire certains passages afin d'en comprendre davantage
même si comme le dit Christophe (et je le rejoins à 100%) rien ne vaut l'expérimentation. Mais à partir du moment où l'on passe par l'écrit, nous sommes obligés de faire intervenir l'intellect (ou
disons le mental). C'est peut-être pour ça qu'il n'y a aucun écrit sur les "protocoles" chamaniques (du moins à ma connaissance), ces derniers usant toujours de la transmission orale (et de bcp de
pratique), je suppose pour éviter que la façon de procéder soit parasiter par le prisme du mental (ego) -simple supposition - . Une question me vient tout à coup : et si finalement l'écriture (qui,
à première vue, a considérablement facilité les échanges de savoir ou nous permet également de faire surgir des émotions -grâce à de bon romans par exemple-) n'a pas été également un outil
révélateur ou accélérateur de dogmes -voire d'égrégores- (ex : Bible, Coran, etc...) nous plongeant dans le passage obligé de l'obscurantisme (à bout de souffle aujourd'hui) ? Mais comme je
commence à le comprendre, dans ce monde matériel pourtant irréel (construction mental oblige), il n'y a pas de lumière sans obscurité et inversement. Donc, pour chaque chose magnifique que l'on met
en place existe son pendant négatif (dualité de ce monde). Soit! Libre à nous, maintenant que la conscience s'éveille, de lui donner de l'importance ou pas (au négatif). D'ailleurs ce stage m'a
permise d'accepter cela : de ne plus être en révolte vis à vis de cela et d'autres choses... Ce que la méditation commençait à m'apporter, Christophe l'a accéléré me semble-t-il. Mais peut-être
aussi (sûrement même) que j'étais simplement prête à cela.
(suite dans un autre com)