Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 10:45

'Se déformer pour exister et faire plaisir à son image contrariée,
accepter de tout remodeler pour avancer à incarner qui on est'.

 

1er jour : Expression de soi

Matin
S'exprimer face aux autres et à l'autorité extérieure.
Travail en groupe par le son, exprimer qui on est avec un son.
Chacun passe au milieu à tour de rôle et s'exprime.
Les autres peuvent ensuite laisser jaillir une information pour la personne.


Après midi
S'exprimer face à soi même.
Travail identique en petits groupes, avec des gens choisis par affinités, et sans autorité extérieure pour valider.


2ème jour : rédéfinir les contours (intérieur / extérieur).


Matin:
travail en miroir par deux et par le son, en utilisant différentes pierres d'un lieu lié au rééquilibrage.
L'autre renvoie son propre miroir, et on rééquilibre son énergie en faisant le lien avec les pierres, en position physique de déséquilibre.


Après midi:
Travail avec différentes pierres par petit groupes.

En ce qui me concerne:
Travail sur la pierre de la jouissance, une pierre qui lève les points obscurs sur la jouissance de la matière, et redonne la 'clarté' au corps.


Le soir : Mont Saint mMchel
Il semblerait que nous soyons tombés sur un soir particulier au niveau organisation (une manifestation chrétienne qui a lieu une fois par an);
mais également au niveau énergie.

Le lieu n'etait pas configuré pour les humains à ce moment, plein de portails ouverts vers différentes dimensions pas forcément bonnes pour l'humain.

Dans mon cas, vécu un peu comme un bad trip, avec un décalage de perception de la réalité important, à cause de tous les portails ouverts.
Accessoirement travail sur 'le monstre du placard' et les peurs infantiles dans mon cas*


3ème jour: Journée thérapie collective

 

Aider chacun à prendre conscience de ses propres capacités à travailler sur l'énergie des autres, chacun à sa manière et en se recentrant sur l'humain.
Juste oser aider l'autre et s'aider soi même en acceptant le fonctionnement unique de chacun à ce niveau.

 

 

4ème jour : Val sans retour.

 

Travail assez important et éprouvant dans la forêt.

Un lieu en hauteur qui renvoie sur le causal (la cause d'incarnation), on trouve à côté l'energie du livre (l'histoire dans laquelle on s'incarne, créée par et pour faire grandir notre conscience).
Un contrepoint en bas sur un lac, qui renvoie sur le feu sacré (incarner qui on est vraiment), en contrepoint du causal, mais dans la matière.

'le feu sacré ne brûle pas le saint patron'.
Notre désir véritable consume les faux désirs mais ne détruit pas la véritable cause d'incarnation, il épure et permet de vivre son expérience pleinement.


*******

En parallèle avec l'égrégore du lieu et les énergies liées à la légende d'Arthur.

Merlin est l'énergie du livre (le monde illusoire que nous vivons pour faire l'expérience de qui nous sommes).
La dame du lac est le principe féminin (intérieur) capable de faire le tri entre nos faux désirs et notre désir d'incarnation.

Si on regarde le lac en surface, il renvoie le 'miroir aux alouettes', donc toutes nos fausses ambitions.
La légende veut que le chevalier impur se perde pour l'éternité dans le val, seul celui qui est pur peut en ressortir.

Il faut plonger sous la surface (en énergie ou physiquement pour les plus courageux!) pour aller chercher nos vrais désirs.
La dame du lac peut alors forger Excalibur (le feu sacré) et le remet au principe masculin (extérieur) qui peut alors créer sa réalité en unifiant son chaos extérieur pour jouir de son incarnation pleinement.

Ce royaume ne vaut que pour celui qui le créé et disparait avec lui, laisser la place aux descendants pour qu'ils créent leur propre réalité au lieu de leur imposer.
Mordred : la légende du fils d'Arthur qui est cause de la destruction de Camelot et de la mort d'Arthur.
Une histoire de laisser la place aux descendants, et se mettre au clair avec son rôle d'ancètre : une condition nécessaire à la création de sa réalité.

 

 

*
Le monstre du placard ou le monstre sous le lit : peurs infantiles.
Le noir ou la nuit est un portail ouvert vers d'autres mondes, pas forcément bons pour l'humain.
Le monstre des peurs d'enfant est un gardien dont le rôle est d'empécher l'enfant de se barrer de son incarnation d'humain, ce qui est particulièrement important à une phase où n'importe quel enfant a des perceptions multidimensionnelles fonctionnelles.
(pas encore un mental assez structuré et un 'moi' assez renforcé pour pas se barrer).

Ce type de gardien est une construction inconsciente (mais également une énergie extérieure bien réelle) qu'on appelle pour se faire peur et s'empécher de partir dans des endroits dangereux.
C'est un garde fou.

Le Mont Saint Michel ce soir là précisément était tellement plein d'ouvertures, que j'ai rappelé une demi tonne de gardes fous pour pas me barrer.
Tout dépend de la sensiblité des perceptions de chacun, bien évidemment plus on a de perceptions et plus on est sensible, plus on a de facilité à franchir des portails plus on a besoin de poser une limite claire et précise.

Si le gardien est remis à son juste rôle il ne parait plus comme un monstre mais juste comme une énergie de structuration et de limite.

 

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archive 2012
commenter cet article

commentaires