Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 08:11

'le corps et l'esprit naissent, vivent et meurent ensemble,
l'humain persuadé de sa divinité , oublie que son esprit meurt aussi.
Il passe sa vie à espérer que son esprit humain imparfait,
sera accepté dans un quelconque paradis sanctifié pour atteindre l'immortalité.'

En résumé l'esprit humain à tous niveaux (émotionnel, mental, spirituel) se dissout également à la mort.
L'âme n'est qu'une collection d'expériences intégrées en temps non linéraire.

Donc au final l'homme passe son temps à vouloir à tout prix sauver son esprit humain, en croyant qu'il doit
accéder à un quelconque paradis.

Or, quand on meurt on perd d'abord le corps et ensuite l'esprit.
L'esprit va se déconstituer en sens inverse à partir du bas.

Donc on commence par vivre des 'restes' de son film (son histoire), puis on visite son émotionnel (autant dire que pour
la plupart des gens c'est le royaume des démons et des blessures), puis ses constructions mentales, puis ses construction spirituelles, puis enfin l'esprit disparait et meurt pour laisser la place à la part omnipotente dans le monde spirituel infini.

Donc en résumé toutes les légendes de paradis, d'état intermédiaire, de bonne conduite, etc...sont liées à des perceptions de la destructuration de l'esprit après la perte du corps.

Aucun n'est fondé sur quoi que ce soit d'utile, un peu comme si on observait la décomposition du corps, et qu'on croit qu'il faut faire une offrande aux asticots pour qu'ils nous laisse intacts :)


Une fois cette incompréhension ancestrale enlevée, on peut dégager un énorme schisme corps / esprit.

Le corps est aussi puissant que l'esprit, aussi divin que lui, et l'esprit n'est qu'une construction temporaire comme le corps.

En résumé ce que nous sommes vraiment n'est jamais atteint, entaché ou affecté par l'expérience.

L'expérience se suffit donc à elle même et porte sa propre récompense ou sa propre souffrance dans le présent.


PS:
Certains perdent l'esprit avant le corps (alzheimer, démence sénile), mais le processus reste identique.
Il s'agit souvent d'éviter de vivre l'état intermédiaire de manière désincarnée pour ceux là, ils remontent donc direct dans la part omnipotente.

PPS:
L'humain est séparé en deux : vie / mort, jour / nuit.
Lors de la mort il est omnipotent dans le monde spirituel et crée des histoires à partir de RIEN, puis il s'incarne dans son histoire pour la vivre. (la nuit on peaufine le scénario, le jour on le vit).
Intégrer les deux simultanément marque la fin de l'humain. Donc de la séparation entre l'acteur et le scénariste, donc du schisme vie / mort.
Plus on approche du but plus le monde est vécu sans effort et dans le dvin, puisque tous les niveaux s'alignent.
 
PPPS:
Donc le seul intéret du travail sur soi, n'est ni l'évolution a long terme, ni sauver son âme pour aller dans la lumière ou autre :)
Il s'agit simplement d'aligner tous les niveaux au centre. Pour quoi faire? Incarner le divin qui est en nous et résoudre le schisme mort / vie.

C'est ce que semble faire les humains plus évolués (Amma et autres).

Autre précision : ils n'ont pas fini l'humain, et reçoivent autant qu'ils donnent, même s'ils sont sur la fin.

Certains qui sont très décriés ont fini l'humain et certains qui sont adorés et que tout le monde trouve très évolués vont apparemment encore revenir chez nous.

Je précise : c'est pas des saints, les saint n'ont plus rien à faire chez l'humain. (pour avoir croisé quelques émanations de ce type de niveau) et ils ne sont plus dans l'illusion vie / mort mais sur un jeu différent.

 

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archive 2012
commenter cet article

commentaires