Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 05:46

Une manière simple de modéliser notre fonctionnement.

Au centre se tient l'étincelle divine qui projette le reste, seule chose réelle.Chacun de nous est une étincelle du grand soleil du divin, donc dieu est la totalité des étincelles.

Au plus proche, en haut (au centre de la tête) se tient la goutte blanche liée à la vérité (liée au ciel).
En bas (dans le ventre) se tient la goutte rouge liée à la jouissance (liée à la terre).

Amour, joie, vérité sont les seules choses réelles au plus haut niveau.


Une erreur classique en spiritualité est de vouloir débloquer le haut (vérité), et pas le bas (jouissance).
Ceci étant principalement lié aux erreurs inhérentes à la religion dans son aspect de pouvoir temporel, qui diabolise la jouissance et la matière, et veut s'enfuir vers le ciel. Cette fuite est stérile et conduit à tourner en rond indéfiniment , jusqu'à choisir de cesser de se fuir soi même et d'accepter la réunification dans le centre.


Quelques retours sur le haut :
Le problème principal vient de la confusion entre l'humain et le divin.
L'humain veut être divin, et on veut rendre le divin humain.
On croit donc qu'il peut y avoir une vérité absolue ici , alors qu'il ne peut y avoir que des vérités relatives.
L'absolu existe uniquement dans la vacuité  (ou nirvana, ou niveau de clarté totale au delà du néant).

Il existe trois niveaux de perception :

matière et fini. // Principal obstacle pour le dépasser, la croyance que solide = réel et que nos cinq sens et notre esprit sont réels dans l'absolu  alors qu'ils ne sont qu'une construction de lumière relative.
Energie et infini. // Principal obstacle pour le dépasser, La peur de perdre la forme et la croyance que le monde spirituel est fini, est l'erreur classique. Rien de spirituel ne peut avoir de forme. Lâcher l'énergie pour le rien, et les perceptions subtiles par le silence intérieur (bien plus puissant car il contient toutes les informations en un instant) pour accéder plus haut.
Vacuité et réalité (donc RIEN) quand cet aspect est trouvé, un nouveau chemin commence, et l'on approche le sans forme et le réel.

Il est impossible de percevoir la vacuité et l'infini avec la part humaine, seule la conscience  permet d'y accéder en s'étendant.
On peut alors se percevoir aligné sur son aspect humain (matière)/ âme(énergie) / divin(vacuité) simultanément, en laissant la part divine gérer les choix ingérables pour l'humain et l'humain gérer sa vie humaine.


Quelques retours sur le bas:

Il y a trois obstacles principaux à l'intégration du bas (donc de la goutte rouge), qui sont une mauvaise utilisation du système de survie par nos structures.

Fuite  (quand c'est bien placé, elle permet de sauvegarder le corps physique en fuyant ce qui le détruirait, mal placé cela provoque la fuite de situation ou de soi même)
anesthésie (quand c'est bien placé, sert à limiter notre perception du monde sur le corps physique, nous sommes la totalité et ne ressentons que le corps que nous occupons, quand c'est mal placé provoque une anesthésie de la perception du monde)
souffrance (permet de signaler quelque chose qui nous détuit, normalement tout est jouissance y compris se faire dévorer ou brûler par exemple, cette couche permet de protéger le corps physique, mal placé on met de la souffrance sur une chose qui n'en est pas).

La vie par elle même n'est qu'une jouissance s'il n'y a pas ces trois couches, donc une extase qui se suffit à elle même. Ces trois couches doivent être remises à leur juste place (donc en survie du corps physique uniquement) pour permettre d'évoluer.

Le système de survie est ce que nous appelons l'Ego, il doit juste être placé au bon endroit :)
Idem pour la personnalité (liée à l'Ego également) qui représente notre individualité.
Elle doit juste permettre d'exprimer notre expérience.

Accepter notre incarnation, cette forme humaine finie, sa personnalité, son individualité, sont autant de nécessités pour dénouer le bas. Rien n'est mauvais, chaque expérience est unique et parfaite en elle même.


Quelques retours sur le centre:

- Une erreur est de vouloir les énergies d'harmonie et de refuser notre capacité de disharmonie.
Notre capacité de disharmonie nous permet de jouer notre propre note même si elle ne s'accorde pas avec celle des autres !

Un coeur qui fonctionne permet les deux (harmonie ou disharmonie), refuser l'un ou l'autre est dysfonctionnel.
Le centre dans les niveaux proches de nous gère l'interconnexion de toute chose.
(L'humain dans son aspect normal est interconnecté aux autres, nous sommes chacun  une cellule unique et parfaite du corps 'humanité').




Si c'est le ventre qui commande, on veut dévorer les autres ou être dévoré (donc séduire ou être séduit etc..)
Si c'est la tête on veut tout contrôler (jusqu'à la stérilité car le contrôle ultime du mental est de ne rien créer pour tout contrôler implicitement, donc ce chemin conduit à la stérilité).

Si c'est le centre il remet la tête et le ventre à leur fonctionnement normal. (la tête donne la forme et le ventre la couleur au monde).
Le centre fonctionne dans le silence intérieur, il n'a pas besoin de comprendre (étant omnipotent), il laisse jaillir spontanément une infinité d'énergies ou de choses à partir de rien, résoud tout ce qui doit l'être, remet tout à sa place dans notre voie.
il nécessite le fameux 'lâcher prise', bien compliqué à trouver.

Si tout est aligné c'est la fin et on retourne dans la vacuité (mais y'a la marge à notre niveau humain !).
Le chemin lui même est unique pour chacun et très important à vivre, puisque seul intérêt de tout cela.
Trouver sa vérité et en jouir simplement.


PS : Quelques remarques

// Action juste et mot juste.
Quand on accepte l'humain dans sa simplicité, on peut enfin accepter qu'il est impossible pour notre esprit de tout analyser pour savoir quoi faire.
On accepte alors de laisser jaillir du centre l'action juste et le mot juste, qui sont les actions et mots alignés avec l'univers dans l'instant présent.

Ils ne sont pas la perfection illusoire du mental, ils sont parfaits dans l'harmonie de notre incarnation avec l'univers.
(parfois l'action juste est de mourir ou de tomber par exemple !)
La différence est évidente dans le subtil. (l'océan d'énergie se calme au lieu de s'agiter en actions/réactions ).


// Croire qu'il faut se débarasser du mental
Le mental est un outil de modélisation du monde, s'il est flingué on ne perçoit plus le monde au niveau humain, c'est la folie assurée.
S'il est à sa place il donne une forme aux informations de plus haut niveau et permet de mettre en mots / perceptions subtiles simples des expériences multidimensionnelles perçues à plus haut niveau de conscience.

// croire qu'il faut se débarasser de l'Ego
C'est lui qui crée l'individualité (but de l'expérience humaine) et qui permet la survie.
Sans Ego personne ne survit ici, donc tout le monde en a un, y compris les humains incarnés les plus évolués.
Mis à sa place, l'Ego permet de savoir ce que nous voulons réellement et de jouir de l'expérience relative à vivre par ce corps et cet esprit.
Il permet de survivre tant que c'est nécessaire pour l'expérience.
Si on le nie il investit tous les aspect de notre vie sauf le bon qui est de  nous permettre de savoir ce que nous incarnons et ce que nous voulons.

PPS : Travail en stage et séances.

//=> But des séances collectives:
Donner à chacun des outils simples pour avancer sur lui en collaboration avec le monde qui l'entoure (végétal, animal, minéral, humain, et toute énergie subtile ) .
Donner les outils de base pour resynchroniser le cerveau et laisser jaillir action juste et mot juste.
Permettre d'expérimenter les énergies de groupe, liées au chakra 8 a 12, voir qu'elles sont déjà là et ne nécessitent qu'un peu de temps pour être intégrées dans notre vie de tous les jours.
Dans ces énergies, le groupe répare l'individu et l'individu enrichit le groupe. Jusqu'à présent nous connaissons socialement uniquement le capitalisme (l'individu qui nie le groupe) ou le communisme (le groupe qui nie l'individu).

// But des séances individuelles:
Faire le point sur la personne, répondre à ses questions et lui indiquer le pas d'après (vouloir gravir la montagne quand on est en bas ne conduit qu'au découragement, avoir la sagesse de regarder le pas d'après sur son chemin, on s'aperçoit un beau jour qu'on est au sommet sans effort apparent...).
Initialiser une transformation en profondeur pour réaligner la personne sur son expérience et lui permettre de trouver l'énergie d'avancer sur sa voie.
Tout le monde est différent, donc chaque voie est unique.

Je travaille sur moi en miroir systématiquement, c'est ma voie d'évolution (partager avec les autres, donc travailler le centre et l'interconnexion).
Le problème du donner / recevoir reste la problématique de fond à résoudre pour l'humain de notre niveau d'évolution, et chacun doit apprendre les deux ici bas.


PPPS:
Pour ceux qui ont des perceptions subtiles bien développées, une technique pour avancer vers le centre et la vacuité :
Laisser passer les informations multidimensionnelles qui se présentent (comme on faisait avec les pensées en méditation simple), ne rien connecter et laisser tout passer.
Se laisser balotter sur l'océan d'énergie qui nous entoure sans rien agiter.
Laisser passer le subtil et l'énergie comme on le faisait avec les pensées, à un moment jaillit autre chose spontanément.

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Maria 13/01/2012 23:03

clair et lucide. Merci beaucoup Christophe.