Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 02:47


Le mental est l'outil de modélisation, son rôle est de découper en catégories, de donner une forme au monde matériel,
de créer la logique. Il est l'interface qui crée la matière, mais aussi l'énergie.

Les occidentaux considèrent le mental comme tout puissant, le mettent en 'maitre absolu', en 'référence absolue', et croient même à sa survie après la mort.
(la logique de paradis implique que l'esprit humain dans sa totalité soit immortel, ce qui est faux bien sur).


Comment, dans ces conditions percevoir des niveaux plus hauts, apprendre à fonctionner dedans ?
Comment, quand on perçoit autre chose, réussir à faire passer l'information aux autres sans qu'ils se perdent dans leur mental et la forme qu'ils lui donnent?

Pas simple dans les deux cas.

 

Imaginez qu'au delà de votre corps vous sentiez des courants d'énergie constamment et que chaque énergie qui vous traverse vous permette d'intégrer instantanément une information, en temps simultanné.
Qu'à chaque demi conscience, jaillisse de vous des courants qui transforment cette énergie. Que chaque goutte d'énergie amène vers des mondes multiples aussi réels qu'ici. Ce niveau existe, c'est le niveau de l'énergie et de l'âme.

 

Imaginez qu'au delà de ça encore, vous perceviez un silence intérieur constant, et que de chaque instant de silence jaillisse une infinité d'histoires et d'informations, imaginez que vous perceviez une infinité de vies et de mondes jaillissant de rien en vous et à l'extérieur de vous, sans aucune forme, ni énergie.
Ce niveau existe, c'est le niveau de l'esprit divin qui regarde de haut tout jaillir de rien.


Imaginez un état dans lequel le monde n'est qu'un cyclone et vous même vous tenez au centre : rien ne s'accroche, rien ne saisit, mais on peut jouir de tout. Alors que si on est en périphérie on est emporté, on saisit et on jouit de rien.
Cet état centré 'est l'état d'être, le centre. C'est un état très particulier et très réel.

Parfois je peux m'y tenir volontairement, parfois je n'y suis plus et j'y reviens ou non.


Ces états sont réels et puissants, mais ne peuvent être perçus si on reste prisonnier du mental 'tout puissant'.
A un moment il faut accepter de le mettre au second plan.

Quand le chemin est fait, ces états sont constants (à part l'état d'être qui vient ou part suivant les moments, le reste chez moi est constant).


Certains veulent flinguer le mental pour percevoir ces niveaux.
Le mental est un outil, si on le remet en serviteur, on peut percevoir les niveaux plus haut et ensuite leur donner une forme.
On peut fonctionner socialement dans le monde où on est en utilisant le fonctionnement général, mais comme un outil, c'est ça l'autonomie réelle.
(peu importe alors la forme donnée à l'outil là où l'on est, peu importe l'époque ou le fonctionnement).

On peut alors synchroniser ces niveaux.
A un moment donné on fait des choix, on les vit et il est bien difficile de savoir lequel des trois niveaux à réellement fait le choix, comme si tout était en accord et synchronisé.
Alors il n'y a plus de lutte sur ces parts qui sont alignées, le monde se met à être sans besoin d'autre justification que sa propre jouissance d'être dans le présent. 


Chaque réalisation de l'humain est unique et n'appartient qu'à lui, à chacun de démontrer la sienne et de la vivre.
Je cherche encore la mienne, mais que je la cherche ou non elle arrive de toute façon, comme pour tout le monde.

 

Ps:
Un gars m'a dit en stage 'si je veux ceci alors ça doit se réaliser si je suis ok au niveau inconscient, alors pourquoi ce que JE VEUX ne se réalise pas'.
Je lui ai répondu : pour moi c'est différent, je ne sais plus qui a voulu mais la chose se manifeste parce que tout en moi est d'accord, mais c'est certainement pas une seule partie de moi qui a voulu, et certainement pas 'JE VEUX' qui a voulu.

Va savoir :)


PPS:
Un gars m'a dit également 'je veux connaitre le cours de l'or pour être sur d'avoir toujours de l'argent et ne pas manquer'.
Je lui ai répondu : Pour moi c'est différent, j'ai posé une intention de partage avec les autres, peu importe alors la forme qu'elle prend dans l'espace temps où je suis: billet, or, troc, calins collectifs, c'est posé et ça a lieu, la forme importe peu.

Va savoir :)

 

 

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archive 2012
commenter cet article

commentaires