Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 10:12

"Perdu entre la mort et la vie,
oublieux du passé, envieux de qui il est,
l'homme hésite entre le haut et le bas,
ni vraiment incarné, ni vraiment désincarné,
un bout d'univers partagé entre l'illusion et la réalité,
il n'a de cesse d'explorer le futur et le passé,
perdu dans l'illusion de qui il est,
la solution vient de l'unification des deux extrémités,
se réveiller à la vacuité implique obligatoirement de s'incarner dans la densité,
avec une force que seuls les illuminés peuvent posséder"

Pour le mental:
Personne n'est complètement incarné ou désincarné, tout le monde est perdu entre les deux extrêmes.
Ouvrir le haut nécessite d'ouvrir le bas, plus on monte, plus on descend.
Au lieu de se désincarner, on trouve le vide (le silence) dans notre esprit mais aussi dans la matière, entre les molécules.

Au lieu de se tenir dans un lieu 'élevé' et inconnu, on trouve la vacuité ici, dans la densité.
Rien ne nous met plus au contact de notre inexistence, que notre plus grande présence dans la matière.


Anecdote :
En me promenant la nuit en forêt, je rencontre un esprit des bois, il dit pouvoir m'enseigner le secret de l'invisibilité.
L'explication semble plutot simple et cohérente avec ce que j'ai expérimenté du fonctionnement du monde relatif, et je décide d'essayer le lendemain avec ma femme.

Ma femme essaye et moi aussi, on se met l'un face a l'autre et on voit ce qui vient.
Je sens une forte énergie monter de bas en haut, et ma femme me dit qu'elle me voit disparaitre en partie (les parts qu'elle décrit correspondent à l'energie qui me 'masque'),
quant à moi je la vois devenir minuscule, alors que le reste du décor se met à prendre une importance de plus en plus grande, comme si elle était insignifiante.

Impossible d'aller plus loin, mon mental se révolte terriblement face à l'epreuve qui lui est imposée.
J'ai passé le reste de la journée dans un monde étrange où la matière semblait perdre sa solidité, en étant vraiment plus que de l'énergie. Mon mental a disjoncté littéralement.

Le lendemain de manière contradictoire, je me suis retrouvé incarné avec une force inconnue jusque là pour moi.
Je me suis retrouvé être un petit homme de boue (terre et eau) avec un feu brûlant en moi, et occupé à fendre de l'air.
ce 'point de vue' sur le monde a duré une journée à peu près.

D'habitude je perçois un bout d'univers infini en moi, et j'ai l'impression de regarder un film quand je regarde le monde.
Là, pendant une journée j'ai été un petit bonhomme de boue en train de fendre de l'air et en train de regarder un monde devenu immense.
Il semble que ça soit loin d'être une incarnation ne serait ce que normale pour une personne moyenne. Mais pour moi c'est déjà beaucoup.

De manière apparemment contradictoire, rien ne m'a fait plus réaliser que je n'existais pas que l'expérience d'incarnation en bonhomme de boue, presque plus encore que le mental qui disjoncte et ne matérialise plus le monde solide correctement.
Accessoirement le plus dur dans l'invisbilité, c'est de réaliser qu'on n'existe que dans le regard de l'autre..

Ps:
je me livre a un certain nombre de crash tests sur la réalité, mais un certain nombre de voiles ont sauté sur moi depuis pas mal de temps, et je suis habitué à évoluer dans un monde matériel qui change tout le temps de forme.
Accessoirement je m'en remets au dessus pour ce genre d'expérience, si on force, il est très facile de disjoncter littéralement et de se retrouver perdu dans des états un peu bizarres.
Avec la foi on peut faire ce genre d'expériences sans conséquences  (de toute façon, c'est celui du dessus qui envoit l'expérience).

PPS:
pour ceux qui s'intéressent aux 'chakras' au dessus du 7ème, c'est semble t-il, une des clefs du 12ème chakra : accepter qu'on n'existe pas!
Mais entre le dire avec le mental et l'expérimenter, il y a un monde..

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article

commentaires

Neo 19/01/2012 20:47

Une question d'évolution me revient sans cesse... Pourquoi choisit-on de se réincarner en tant humain, et choisit-on de se limiter autant par le mental, les peurs, alors qu'on est à la base une
étincelle divine et lorsqu'on se rappelle qu'on est une étincelle divine, la clarté n'est que passagère.

espritdelaforet.over-blog.com 26/01/2012 07:41



L'absolu ne peu pas se contempler lui même. Accésoirement l'humain c'est marrant si on ne polarise pas l'expérience en négatif :)