Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 17:57

"L'énergie primaire (sexuelle) est l'énergie de création et de jouissance de soi,
elle se met en mouvement dans le monde manifesté à travers les éléments différents et variés.
Apprendre à revenir à l'origine du corps et de sa vie, pour intégrer l'humain dans le spirituel et le fini.
Et le divin peut nous apparaitre enfin ici, et pas dans un lointain paradis.."


La spiritualité n'est complète que lorsque le bas est contacté pour être nettoyé.
Quand le bas est reconnecté, la logique de 'pulsion' animale est dépassée.

Accepter de réparer le 'Un' (minéral ou jouissance de soi)
Puis plus tard le 'deux' (végétal, création et reproduction)
puis plus tard le 'trois' (animal et aspects des fonctionnements comportementaux basiques du corps et de l'esprit)

Après seulement arrive l'humain, libre et dans la jouissance de la vie.

Tous ces aspects sont en nous.
Les réparer revient à réparer collectivement notre rapport au minéral, au végétal et à l'animal.
Au lieu d'essayer de contrôler et d'exploiter ces niveaux chez nous (ce qui conduit à une exploitation et une destruction à l'extérieur).

Quelqu'un qui renie ces trois niveaux chez lui n'a rien d'humain, reniant son corps et son chemin, il devient moins que rien, un robot asexué, privé de créativité, condamné à amener la stagnation et la stérilité, partout où il est.
La logique devient auto destructrice.

Dans la pratique, la réparation du 'Un' passe par la réparation de la jouissance (jouir de ses sens).
Cela passe par la contemplation du monde par les 5 sens, et la présence ici et maintenant dénuée de but. Quand on est prêt, toutes les techniques sont bonnes.


Les différentes techniques de présence visent à résoudre la jouissance de soi.


Le tantrisme lui même dans le sens 'rapport sexuel' en passant par le divin nécessite a minima que le 'Un' soit réparé.
Si on n'est pas dans la jouissance de soi, il est bien impossible de la partager.
Si on n'est pas capable de connecter le divin par soi même, on est bien incapable de le connecter à deux.


Connecter les énergies primaires (élémentaire dans le sens positif) du bas a la particularité de 'vider les pensées' et de permettre de réintégrer l'action et le corps dans l'instant présent.
Aller reconnecter les énergies élémentaires (eau, terre, feu, air) peut être une excellente idée, mais nécéssite d'être mis face à différents aspects durs à intégrer parfois.

Eau:
'Amour de soi'.
Rapport aux ancêtres, à la mère (et la mer), reconnecter l'ancêtre du corps, revenir à l'origine physiologique de l'humain. (qui est un bout d'océan sur pattes, donc une émanation de la mer elle même).
Reconnecter le lien avec la mer, accepter son rôle et l'amour qui nous a poussé à créer l'expérience de la terre, puis de la vie non aquatique.

Feu:
'feu sacré'
Reconnecter le chemin qui nous mène au divin, notre désir véritable ou 'feu sacré'.
Trier parmi nos faux désirs et nos envies ou compulsions créés par nos constructions, réintégrer le feu divin du soi pour retrouver le feu alchimique de l'évolution dans l'action.
Nettoyer les chemins de vie éronnés dans la psyché.

Terre:
'la structure'
Retrouver la structure dans sa simplicité.
Apprendre la patience et à 'attendre la pluie' comme la graine du désert qui contient en elle toutes les instructions de création (dans la graine, le chêne est déjà présent mais non manifesté), et qui attend le bon moment pour jaillir.
Réorganiser sa structure pour être solide intérieurement.
Ne pas être une simple armure émotionnelle, mentale ou spirituelle mais vide à l'intérieur. Grandir à la fois intérieurement et extérieurement et pas seulement extérieurement (comme toute notre société).
Arroser la graine de son 'soi' pour grandir et évoluer en conscience.

Air:
'Se mettre en mouvement'
Apprendre à 'appeler la pluie', à se mettre en mouvement dans l'action juste.
Apprendre à 'couper le cordon' pour respirer par soi même; trouver l'autonomie véritable dans l'action.
Résoudre la dépendance aux autres et le problème de la survie ('tenir la tête hors de l'eau') en connectant son propre ressenti face à la survie.

etc...

Ces énergies primaires doivent être rencontrées une fois pour pouvoir être appelées de nouveau,quand on prêt à les connecter, également, car elles ont de grosses implications sur notre structure et notre transformation intérieure.
Rencontrées à travers les 4 moais (avatars de pierre) de l'ile de Pâques qui gèrent ces aspects pour la planète (l'ile de Pâques est le nombril de la planète).

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2011
commenter cet article

commentaires