Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 20:28

"Deux ennemis supposés de la spiritualité,
à entendre les dogmes, pour exister en toute pureté,
il faudrait cesser d'être soi et de vivre pour soi.
Mais c'est justement le but de l'individualité,
et de l'expérience de l'humanité.
A quoi bon vouloir cesser d'être humain, si c'est pour regretter ce qu'on devient ?
Plutôt que de fuir sa réalité, accepter de la réparer,
le mental ne sert qu'à modéliser,
l'Ego ne sert qu'à protéger ce corps tel qu'il est,
les laisser à leur rôle sans les forcer,
à faire des choix à notre place pour exister."

Pour le mental :
l'Ego est le principe de survie, qui nous permet de distinguer notre forme du reste, et de la protéger.
C'est un principe de base, qui s'il était véritablement détruit, provoquerait la cessation immédiate de l'expérience humaine.
Sans lui, il est impossible de se distinguer du décor et d'assurer sa simple survie.

L'Ego est très fort pour se déguiser sous de multiples aspects, cela fait partie de sa fonction.
Si on regarde notre société, tout le monde est en stratégie de survie plus ou moins déguisée, passant par la victimisation ou la domination, en fin de compte pratiquement tout est basé dessus.

Au lieu de le laisser tout diriger, donc d'être en survie constante vis à vis des autres et de notre environnement, il suffit de laisser la part divine s'en occuper.
En résumé, l'Ego doit se mettre au service de la part absolue, et pas disparaitre.

Le mental est ce qui modélise le monde.
S'il disparait, c'est la folie assurée en tant qu'humain, même l'énergie est modélisée à partir du mental. Sans lui, l'expérience humaine est impossible.
Le problème est qu'on l'utilise pour réfléchir, ce qui provoque une incapacité à changer, puisque le mental ne modélise que ce qu'il connait et peut faire entrer dans des cases.

Le but n'est pas qu'il disparaisse mais de le mettre au service de la part absolue.
C'est à ce moment qu'on commence à percevoir le monde très différemment, au gré de notre évolution, et plus sous une forme figée.






Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article

commentaires