Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 16:59
Pas mal de gens demandent, et c'est vrai que je ne détaille pas.
Alors, voilà un résumé, ça donne une idée du cadre
=> La première demi journée :

a) Travail à entrer dans l'énergie du groupe (chakras 8 à 12);
Je prends personne par personne et j'enlève ce qui fait obstacle à l'entrée dans le groupe, pour que tout le monde soit inter relié.
A partir de là, quand on travaille sur une personne ça fait évoluer tout le monde.
Ca permet de multiplier le travail de tout le monde dans le groupe, c'est très puissant.
b) Travail à apprendre la diffusion, par deux.
Travail soit humain / humain, soit humain / végétal / minéral, animal etc..
On enlève personne par personne des armures, je m'assure que l'intention de la personne et sa volonté soient reliées (le mental est le niveau de l'esprit, l'intention est le niveau de l'énergie et de l'âme).
Pour que tout le monde soit relié. Ca permet de faire le lien entre le mental et l'intention chez chacun.
J'en profite pour donner des infos à chacun sur son fonctionnement subtil (surtout les guérisseurs).
C'est définitif : le but est que le geste, les perceptions subtiles de la personne soient reliés à son intention.
Je passe par les informations que renvoie chaque personne (donc la part divine de chacun dit ce qu'il faut faire sur elle, c'est impossible d'obtenir un résultat définitif autrement).
c) Apprendre à laisser jaillir 'RIEN' à travers soi (le niveau divin).
Ca passe par le mystique et le coeur, c'est le niveau au dessus.
J'ouvre ce que je peux sur chacun, chacun passe face au groupe et c'est le groupe qui fait le boulot (plus on est nombreux plus le panel d'évolution est grand).
En résumé ça permet de faire avancer tout le monde vers le lâcher-prise, suffisament pour que la volonté et le centre de la personne soient reliés.
d) On travail en groupe à laisser jaillir le mot juste et l'action juste.
Chacun apprend à laisser venir ce qui vient sans réfléchir.
A ce moment le niveau vibratoire a suffisament monté pour que tout le monde laisse jaillir l'information, on enlève encore des inhibitions.
Chacun laisse jaillir un geste et un mot par rapport à une personne ou un lieu.
Une fois ça acquis, ça fait pas mal, mais la première demi journée sert à configurer le groupe et chacun à titre individuel pour qu'on puisse bosser tous ensemble.
En gros, une fois sorti de là, vous avez acquis un lien entre les 3 niveaux, c'est nécessaire pour qu'on puisse bosser ensemble, chacun en fait ce qu'il veut et en intègre ce qu'il peut.
(peu importe les perceptions, l'évolution ne passe pas par les perceptions subtiles).
=> La deuxième demi journée (si une seule journée) et les jours d'après si plusieurs jours.

e) Utiliser les outils plus haut pour différents jeux avec des lieux en groupe pour co évoluer avec eux concrètement.
On peut bosser en groupe, suivant la taille du groupe, on découpe et chacun va appliquer des techniques simples en rapport avec les lieux.
Les techniques passent obligatoirement et très vite naturellement par le jeu, signe que le cerveau se restructure et que la structure énergétique des gens change.
C'est ma voie d'évolution qui passe par un groupe, je commence donc par m'assurer que tout le monde puisse manipuler le subtil quelles que soient ses perceptions et capacités.
- Plus la personne a de perceptions plus elle voit et perçoit l'énergie qui change de forme en elle et autour d'elle, mais souvent paradoxalement plus elle peut ralentir le processus ou s'y opposer parce qu'elle le perçoit !
- Moins elle perçoit, plus elle est efficace, mais c'est plus frustrant pour elle. Ceci dit elle perçoit les conséquences dans sa vie après coup (ou non, peu importe là encore).
J'ai mis mon orgueil de côté depuis longtemps là dessus : les gens qui perçoivent voient tout ce que je fais bouger, et donc forcément c'est plus gratifiant pour moi.
Mais mon but est d'aider la personne à changer pas d'être reconnu, donc c'est un choix d'intégrer aussi les gens sans perception.
Le but est d'intégrer l'évolution sans vivre certains évenements destructeurs ou dérangeants (si l'information d'évolution est intégrée, pas besoin d'expérience dérangeante pour évoluer).
Sortir de la logique judéo chrétienne où il faut en chier pour évoluer.
Au contraire, ce qui est dérangeant on l'intégre directement (par le centre) et ce qui est plaisant on le vit physiquement :)
En groupe c'est très puissant pour tout le monde et moi aussi. J'intégre les miroirs de transformation de chacun, c'est une co-évolution.
Ensuite les informations que je donne au groupe et à chacun dépendent de ce que raconte la part divine et l'énergie de la journée ou du lieu.
Donc le travail de fond dépend complètement du groupe, de l'énergie du lieu et des personnes.
Je donne énormément d'informations, mais c'est peu par rapport à ce que je perçois (une seconde de silence contient 20 heures d'histoires).
Donc ça peut être un peu beaucoup suivant les gens, mais peu importe, car les informations servent à ce que le mental des gens présents laissent la structure changer de forme, pas besoin d'etre retenu :)
Je donne énormément d'informations que je n'ai jamais écrites (on travaille le bas, les ancètres l'intégration du corps et son évolution, donc faire descendre le ciel sur terre).
Ceci dit je vais me fendre d'en écrire quelques unes, même si ce sont des choses à intégrer et pas à comprendre.
Quelques questions types:

- Ai-je besoin de comprendre pour évoluer? 
Non, juste intégrer, pas comprendre !
L'inconscient a besoin de mots clefs qui dépendent de chacun pour accepter une transformation, mais aucun bla bla ne remplace la modification de la structure multidimensionnelle de la personne, c'est elle qui fait la différence.
- C'est définitif? oui !
Je demande à la part divine de la personne ce qu'il faut faire évoluer chez elle, je ne fais bouger que ce que la personne est prête à faire bouger.
Si je faisais autrement ça serait temporaire (l'erreur que commettent beaucoup de magnétiseurs et autres : ils font bouger ce qu'ils pensent bien, eux, et ne sont pas capable de discuter avec la part divine de l'autre dans le silence et la vacuité, l'énergie n'est qu'un niveau intermédiaire).
- Je fais payer quoi?
le temps passé avec le groupe. Dans cet espace je donne tout et ça fait beaucoup parce que ces niveaux ne sont pas en temps linéaire.
En logique thérapeutique on est tenté inconsciement de ne pas tout donner pour que la personne revienne.
Mon but est de configurer les gens qui viennent dans une logique d'évolution et d'intégration des énergies du cycle nouveau, qui sont présentes.
En gros je suis la personne qui ouvre la porte du musée et qui commente la visite (je peux traduire un ressenti multidimensionnel et le niveau sans forme en mots simples pour la structure d'une personne, la traduction est spécifique à chacun : c'est mon don), mais je profite de la visite du musée et des oeuvres comme tous les autres. Je laisse également les autres libres de commenter eux même les oeuvres, après tout c'est juste mon interprétation :)
- 2012 c'est la fin du monde?
Non, c'était l'an dernier, les énergies des esprits de la nature ont changé de forme en grande partie, et les âmes individuelles humaines se comportent différemment.
On peut connecter les gens sur des niveaux plus évolués que l'ancien cycle très simplement.
2012 on est déjà sur le début du neuf, on connecte beaucoup d'énergie et notre structure nous oblige à virer tout ce qui n'est pas nous (tout ce qui nous empêche d'incarner qui l'on est).
Peu de gens perçoivent l'âme et encore moins l'esprit divin, et encore moins peuvent percevoir le monde en dehors du mental, mais c'est nécessaire pour voir le réel, le mental est un outil de modélisation après coup, pas celui qui dicte.
Quand on travaille à deux avec Carine c'est plus puissant.
J'ai une vision négative (ce qui ne va pas dans la structure), Carine une vision positive (ce qu'il faut aider à grandir dans la structure).
J'ai une connexion au ciel très puissante (information et mot juste), Carine à la terre (action et jeu d'intégration juste ici et maintenant).
Donc deux visions différentes, bien que des perceptions similaires.
Faire l'expérience de plusieurs jours ou chacun peut être intégralement un individu et enrichir un groupe tout en laissant le groupe réparer chaque individu.
A vivre, car on ne connait pas cette énergie socialement, elle ne sera intégrable pour tout le monde que dans plusieurs années.

C'est très étonnant de vivre ce niveau là entre humains quelques jours :)

 

 

Je vais essayer de donner un certain nombre d'infos que je n'ai jamais dites mais que je donne suivant les stages et que j'acquiers au fur et à mesure des stages (souvent j'apprends l'info en même temps que je perçois qu'il faut l'expliquer  au groupe, le miroir me donne accès aux infos que j'ai pas l'idée d'aller chercher dans l'univers, en réponse aux besoins humains du moment).

A voir, j'écrirai plusieurs textes à tiroirs surement, suivant mon ressenti.
C'est dommage de ne donner les infos qu'en stage, ça peut servir à d'autres on sait jamais.
- Les ouvertures temporelles et la part psychotique :  le ciel étoilé un miroir de nos chemins de vies. Comment nous créons l'espace et le temps inconsciemment.
- La limite et l'interdit, comment la modélisation du monde et sa rationnalisation appartiennent à chacun et sont spécifiques (aucun monde rationnel en dehors du mental de chacun) et permettent de mettre une borne à l'expérience humaine.
- La société, les rapports dynastiques, la religion, la validation par les ancêtres se substitue à notre validation personnelle.
- L'argent, le donner / recevoir. Déni des besoins humains et des projets de création.
Passer de la survie à la vie.
- La sexualité défaillante et dysfonctionnelle chronique de l'humain, l'utilité réelle et le fonctionnement réel méconnu de la sexualité chez nous. Une sexualité fonctionnelle rend la personne autonome. Dans notre monde de moutons elle est castrée volontairement chez tout le monde sans exception.
- La dualité mentale qui se substitue à une énergie réelle par les extrêmes.
Identifier et sortir des extrêmes pour trouver la voie du juste milieu et sortir des allers retours enfer/paradis.
A voir plus tard, donc :)

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archive 2012
commenter cet article

commentaires

Chriss 01/04/2012 20:02

Hé bé, ça fait très allumé tout ça et pas évident à suivre....Mais j'adore !! Je ne fais pas encore les stages mais les exercices...oui.

espritdelaforet.over-blog.com 02/04/2012 07:57



lol disons que c'est un peu compliqué de décrire tout ça.
On apprend à fonctionner dans un niveau qui n'a pas de forme et à utiliser la structure mentale de l'autre, donc le pannel d'égrégores auquel il est relié pour traduire l'information.


Il est tentant de sortir de tout système à ce niveau la, mais l'expérience montre que c'est une voie de garage : il faut absolument accepter la formetet la matière pour aller au dela, puisque
c'est le centre la porte de sortie et pas le haut. Donc plus on a de capacité à sortir de la forme plus il faut y entrer avec force, plus on peu entrer dans l'expérience humaine avec force, plus
on peu percevoir au dela. C'est la contradiction du centre, qui integre tous les opposés :)


Bon ok c'est pas compréhensible non plus, oublie lol


 


 



Laurent 01/04/2012 07:48

Je m’étais convaincu avec complaisance (peur du rejet?) que les stages étaient réservés a ceux qui possèdent des perceptions subtiles. Une grosse excuse en moins pour ne pas y participer ;). Merci
Christophe pour ces clarifications. C'est toujours un plaisir de te lire.

deshommesetdesfemmes 28/03/2012 20:53

coucou,
tu écris "Les techniques passent obligatoirement et très vite naturellement par le jeu, signe que le cerveau se restructure et que la structure énergétiqeu des gens change", ça me fait penser aux
enfants qui apprennent en jouant toute la journée (au sable, aux voitures...) ;-) Ils jouent et apprennent à utiliser leur voix, leurs petits doigts... etc ? !
Bien merci encore et vive les dominos ;-)