Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 21:28

"l'humain qui voulait etre divin
est parti vers le malin < une notion de mental et de diabolisation >
n'ayant pas trouvé sa divinité,
il s'y est enfermé.
Sortir du cercle fermé,
c'est comprendre le sens de son humanité,
pour enfin la réintégrer."

(Comme d'hab, c'est basé sur des retours d'expériences qui n'engagent que moi)

Commentaires:
La plus grande confusion qu'on trouve dans la spiritualité, est la confusion de la fuite vers le ciel, et celle de l'évolution.
Cette confusion a été entretenue par l'obscurantisme, qui fait que de toute façon jusqu'a présent les techniques étaient à la fois fausses et incomplètes. Les choses réelles étant soigneusement cachées puisqu'elles ne devaient pas être divulguées (pour peu qu'elles puissent l'être sans les vivre soi-même). Ca fait que la plupart des pratiquants développent une couche de 'mental spirituel' en essayant d'appliquer des techniques plutot qu'une évolution réelle, qui vient par le déroulement de la vie elle même de toute façon.

En fin de compte le jeu de l'humain n'est pas de fuir vers le ciel, ce qui revient à mourir ou à se désincarner, mais de faire descendre le ciel sur la terre, ce que tous les 'grands maitres' ont démontré.

Toutes les techniques travaillent principalement les chakras de 1 à 7, avec un principe d'ouvrir les chakras (alors qu'il s'agit surtout de dénouer des noeuds dedans). Accessoirement, on néglige l'avant et l'arrière : un chakra doit être équilibré des deux côtés.

La deuxième moins évidente, c'est que chaque chakra contient un équivalent sous terre (-1 à -7) qui, s'il n'est pas équilibré, conduit à la désincarnation plus ou moins poussée. Notre humanité actuelle est très désincarnée même si elle n'en a pas conscience.

Avec les nouvelles énergies sont apparus des 'chakras' suplémentaires, même si le terme est impropre (ils n'ont pas l'apparence de chakra et se situent à la fois au dessus et en dessous).
On note les chakras de 8 à 12 entre autres, et -8 à -12 dessous.

Si on ouvre le chakra 7, il faut au moins avoir le -7 ouvert pour rééquilibrer, sinon impossible d'incarner les énergies du 7ème chakra, on peut obtenir des informations plus ou moins compréhensibles, ressentir le divin à plus ou moins haut niveau, mais pas le percevoir dans la matière et l'intégrer à son incarnation.

Il y a donc un rééquilibrage à faire vers le bas, entre autres.

'Chakras suplémentaires', quelques infos au passage :

Ils correspondent à une intégration de niveaux supérieurs à sa simple individualité.


- 8ème : quand il est ouvert, on est connecté aux nouvelles énergies.
Il y a une notion de lacher son karma devenu inutile à grande vitesse à partir de ce chakra.
Mais également une notion de connexion à la 'famille d'âme*',
Ici il s'agit de connexion émotionnelle.

9ème : Entre autres connexion mentale au niveau de la famille d'âme

10ème : connection spirituelle a la famille d'âme.


- Les chakras, même si on peut les percevoir comme des constructions basiques en 3D sont bien plus complexes dans les dimensions plus hautes. Donc en résumé avec le mental on n'a aucune chance de travailler dessus, il faut passer par le subtil et sa part divine pour avoir un résultat valable. Comme l'équilibre du corps est un tout, on ne peut pas travailler un chakra à la fois, on travaille globalement et les chakras bougent.
Dénouer un noeud, veut dire simplement se percevoir à un niveau dimensionnel (ou vibratoire) plus haut. Ce qui est un noeud en 3D n'en est pas un en 4D par principe géométrique, etc... jusqu'à des niveaux infinis.

- Incarnation:
la notion d'incarnation passe par le fait de dénouer la goutte rouge (rapport à la mère).
Plus on est incarné plus on est dans la jouissance de l'être, donc dénuée d'objet.

- Faire évoluer une âme ou un corps n'a pas de sens. C'est notre conscience qui évolue, et les intermédiaires sont de simples outils d'évolution. Accessoirement l'évolution est un cheminement qui part de la vacuité et y conduit, le seul intérêt est de vivre le chemin, pas de fuir son niveau d'évolution. L'intégration de la jouissance de soi tel qu'on est, en train d'évoluer et prenant plaisir à ce cheminement, est quelque chose de très dur pour les chercheurs spirituels souvent en fuite de leur vie. Pourtant de manière paradoxale c'est une clef importante d'évolution.


*
L'âme est un miroir brisé, il n'en existe qu'une, brisée en une infinité de morceaux multidimensionnels, et chacun se prend pour un bout de miroir, le reste du monde multidimensionnel étant les autres morceaux.
Ce miroir n'existe pas vraiment, mais est une 'construction' à partir de la vacuité, il n'est donc pas réel à un certain niveau, mais il est plus réel que la matière malgré tout, (plus proche du divin), et on est obligé de fonctionner** avec.
Les morceaux de miroir 'proches' en terme de découpage forment la famille d'âme, qui est de toute façon éparpillée sur différents espaces temps.
A partir des nouvelles énergies il y a une notion de construction collective de cette famille d'âme.
Il n'est pas 'question' d'aller faire des communautés avec, mais plutot que l'évolution de chacun au sein de cette famille fait évoluer les autres.
C'est une énergie très particulière à connecter, mais très intéressante en terme de partage.

**
Ceux qui essayent de passer du sans forme (subconscient) à la conscience finissent timbrés : il manque l'inconscient au milieu. En résumé si on essaye de faire un saut du 7ème au 5ème chakra on ne peut pas, il faut le 6ème pour faire l'intérmédiaire (ce qui ne veut pas dire qu'il est nécesssaire d'avoir des perceptions subtiles ! il faut juste qu'il fonctionne correctement). Donc négliger l'âme en essayant de sauter direct dans la vacuité, à part faire une vie de timbré mystique , ça mène manifestement pas à grand chose.

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article

commentaires