Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

Liste des stages et inscription : http://www.journal3eoeil.com/

 

30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 21:21

'Le problème est circoncis,
à une vision finie,
si la vision devient infinie,
alors le problème est fini."

Pour le mental:
subconscient : la vacuité ou le silence d'où jaillissent les informations et les formes.
inconscient : l'océan d'énergie manifestée infinie ou les informations et les intentions sont des courants qui passent doucement à la forme.
passant du monde des dieux (archétype de pensée), au monde des dieux jaloux ou demi dieux (sous archétype en conflits) etc.. jusqu'à notre niveau.
Conscient : monde matériel 'fini' où l'énergie prend une forme illusoire par le pouvoir du mental, créateur de notre monde en 3 dimensions.

Comment se réconcilier avec la vacuité et laisser l'énergie communiquer librement par l'inconscient pour que l'intention prenne forme pleinement dans la matière ?
Nettoyer entre autres les différents niveaux d'inconscient, pleins de concepts et de formes qui ne conviennent plus forcément.

Ces concepts sont créés sous la notion de fini et de manque.
Dans le fini le manque existe.
Si on unit notre part finie (relative) avec notre part infinie (absolue) dans le coeur alors il ne peut plus y avoir de manque, car le fini est illusoire.

1 à 10 c'est fini, pourtant entre 1 et 2 il y a une infinité de nombres, ainsi le fini est bien illusoire..

En vrac :

Si on perçoit l'énergie comme finie ou à moitié finie, alors il y a conflit (les dieux jaloux ou demi dieux : pour certains la demie droite avec une soucoupe au dessus ou "non terrestres").
Si on perçoit l'infini le conflit disparait (dieux, êtres absolus, pour certains une droite).


Fuir vers le haut où la vacuité n'est pas le rôle de l'humain, il y perd son pouvoir réel.
Quand le fini et l'infini sont intégrés dans le coeur, alors l'humain se perçoit dans toute sa dimension réelle (de l'univers entier qui intégre tout à l'extérieur et à l'intérieur).
Seul l'humain centré qui intègre tout l'univers, et l'univers entier en conscience (le bouddha entièrement réalisé) sont libres et ne font qu'un.

Dans l'océan d'énergie, les courants peuvent prendre une forme grâce au mental et au niveau des archétypes, mais ces archétypes sont eux même une création, ne peuvent ils être changés par le divin? Jusqu'à ce qu'ils prennent leur forme dans la matière, puis retournent à la vacuité dans le cycle sans fin ?
Laisser le divin (la vacuité) s'exprimer et jaillir à travers nous, pluôt que le filtrer à travers de vieux archétypes ou essayer de contrôler à partir d'eux.

Retourner vers son centre, c'est laisser jaillir la source infinie en nous, et les problèmes du fini ne nous concernent plus.
Un long chemin..

PS:
En percevant par le troisième oeil on voit l'océan d'energie et on lui donne plus ou moins une forme, ça fait des visions plus ou moins tordues suivant nos consctructions.
On manipule l'océan d'énergie de manière plus ou moins chaotique, en accumulant de l'énergie (ou du pouvoir) ou en essayant d'en voler. En croyant au "fini" de l'océan.
En percevant par le coeur, on est dans le silence et jaillit spontanément la bonne réponse à la bonne question.
On laisse la source infinie jaillir spontanément dans le coeur et transformer l'océan. Il ne peut plus manquer d'énergie.

C'est la différence entre "la magie" et le "divin".
Cheminer vers le coeur pour retrouver son centre et laisser jaillir la source librement à travers nous...

Partager cet article

Repost 0
espritdelaforet.over-blog.com - dans Archives 2010
commenter cet article

commentaires